Emerging Capital Partners (ECP), un des leader panafricain du capital-investissement, a annoncé le 3 février 2021 avoir franchi le seuil de 5% du capital du groupe tunisien Société d’Articles Hygiéniques (SAH), plus connu sous le nom de Lilas, champion tunisien des produits d’hygiène et nettoyants. Cette opération reflète la volonté du groupe d’accompagner les champions économiques d’Afrique du Nord, qui pour beaucoup font preuve d’une solide résilience face à la crise liée à la Covid-19.

Le partenariat entre ECP et SAH Lilas a débuté en 2008, lorsque la société créée par Jalila Mezni et Mounir El Jaiez a ouvert son capital social à concurrence de 48,99% à ECP. L’année 2013 a été marquée par l’introduction en bourse de SAH Lilas – alors la plus importante depuis la création de la place de Tunis – et la sortie de ECP, qui fut la première d’un investisseur financier via la BVMT.

Aujourd’hui, l’histoire commune des deux entreprises se poursuit : ECP franchit, la barre des 5% du capital d’une SAH Lilas plus dynamique que jamais. En effet, l’entreprise réalise cette année une remarquable performance commerciale, malgré les circonstances exceptionnelles liées à la crise de la Covid-19 : son chiffre d’affaires cumulé était de 470,4 millions de dinars au 30 septembre 2020, soit une hausse de 17,3% par rapport à 2019. ECP compte ainsi continuer à acheter des actions de la société afin d’étendre son influence au sein du conseil d’administration afin d’accélérer, à terme, la pénétration du groupe sur des marchés encore peu exploités, notamment l’Algérie et le Maroc, et favoriser son expansion sur les marchés subsahariens.

LIRE AUSSI  La SEN'EAU investit plus de 5 milliards pour un meilleur accès à l'eau dans la région de Dakar

Vincent Le Guennou, fondateur et co-CEO de ECP, a déclaré : « Sa performance historique, son expérience industrielle et son expertise régionale, ont déterminé ECP à joindre ses forces à nouveau à celles de ses fondateurs et des autres parties prenantes afin de sortir de cette période de pandémie COVID-19. L’ambition d’ECP est de soutenir la création de valeur de SAH sur le continent africain. « 

Aux côtés de ECP, SAH Lilas avait déjà augmenté sa capacité de production, apporté de nouveaux produits sur le marché, tout en s’exportant au-delà de la Tunisie. La société compte à ce jour 8 filiales basées en Afrique (Tunisie, Algérie, Libye, Maroc, Côte d’Ivoire, Sénégal).

Nayel Georges Vidal, Managing Director chez ECP, a déclaré « L’expertise industrielle et commerciale de SAH dans le secteur la distingue de ses concurrents, et nous cherchons à soutenir des modèles commerciaux éprouvés et des fondateurs exceptionnels comme Jalila Mezni et Mounir El Jaiez. Nous souhaitons favoriser l’émergence de champions régionaux et contribuer à leurs succès panafricain ».

Jalila Mezni a ajouté « Je suis ravie d’accueillir de nouveau ECP dans l’actionnariat de SAH et de capitaliser sur notre excellente relation de longue date que j’ai bâtie avec ses fondateurs et ses équipes entre 2008 et 2013. ECP est un investisseur de choix pour garantir la création de valeur de SAH ».

LIRE AUSSI  « Il y a urgence à penser une stratégie numérique à l’échelle de l’Afrique »

Mounir El Jaiez, Fondateur et Président du Conseil d’Administration de SAH a conclu : « Nous croyons fermement que SAH continuera à créer davantage de valeur pour ses actionnaires, qui incluent de nombreux investisseurs étrangers et des petits porteurs tunisiens, signe d’un intérêt réel pour le marché boursier tunisien ».