L’Agence de l’informatique de l’Etat veut vulgariser le réseau CDMA, avec 85.000 puces disponibles. Elle recommande l’utilisation de ce système de téléphonie plus sécurisé.