L’opérateur de téléphonie mobile expresso accentue et concrétise sa capacité d’innovation avec le lancement, hier, de sa puce virtuelle ou encore eSIM.

La cérémonie de présentation s’est déroulée dans un hôtel de la place avec la présence du nouveau directeur général de Expresso Sénégal, Hani Osman El Hassan qui a présidé la rencontre

Une première au Sénégal! Expresso lance, sur le marché de la téléphonie mobile, une puce virtuelle. Encore appelée eSIM, cette innovation de taille, surtout dans un monde de plus en plus marqué par la floraison du numérique, a été présentée, hier, au public.

Cette puce virtuelle renferme des avantages non négligeables notamment sa facilité à être localisée. En effet, en cas de perte ou de vol, les opérateurs peuvent localiser la eSIM à distance. Elle est présentée aussi comme étant « intégrée dans les appareils ». Ce qui fait qu’avec cette Sim, l’on n’a plus besoin d’une puce physique et trop de place.

Pour ceux qui détiennent des téléphones mono-sim, Expresso confie qu’ils n’ont pas besoin de chercher un autre smartphone car, explique l’opérateur, avec la eSIM, on peut avoir le nombre de profils (numéros) que l’on désire. Avant la eSIM, souligne-ton, « il vous fallait trois SIM avec trois forfaits internet différents mais aujourd’hui, avec elle, l’on peut avoir une seule SIM, un seul forfait internet qui peut être utilisé pour trois appareils avec la mutualisation du forfait ».

La politique liée à l’identification des détenteurs de carte SIM au Sénégal exige la présence physique mais, explique Mouhamed Fadal qui a présenté la puce virtuelle, dès que les textes seront améliorés en tenant compte des avancées dans le domaine du numérique, l’on pourrait activer sa SIM chez soi, sans se déplacer.

LIRE AUSSI  Le Sénégal bénéficie d'un financement de plus de 225 milliards de FCFA de la Banque mondiale

La eSIM reste une innovation qui se développe dans le domaine de la téléphonie mobile car, selon ce chef de projet chez Expresso, en décembre 2018, il n’y avait que 45 opérateurs mobile dans le monde qui proposaient le service eSIM mais en décembre 2020, ils sont 175.

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet