Très peu présent dans les produits tech, le plus grand réseau social du monde ambitionne de connecter ses utilisateurs d’une nouvelle manière.

Facebook a confirmé mercredi 9 juin travailler sur une montre connectée qui pourrait un jour être reliée à des lunettes de réalité augmentée en cours de conception par le géant des réseaux sociaux.

Facebook Reality Labs cherche des moyens de rendre ces lunettes plus utiles, a dit dans un tweet Andrew Bosworth, un responsable de cette unité, en réponse à une information de The Verge selon laquelle Facebook veut dévoiler une montre connectée l’an prochain.

Selon le site spécialisé, la montre sera équipée de caméras et s’intègrera avec des applications de Facebook comme Instagram, son réseau centré sur l’image. « Nous avons dit que nous voulions des lunettes de réalité augmentée qui soient vraiment utiles — nous investissons dans des technologies qui feront que cette interaction sera plus naturelle et intuitive », a écrit Andrew Bosworth. « Nous en dirons plus quand nous serons prêts », a-t-il ajouté. « Et tout comme avec notre travail sur les lunettes, nous consulterons des experts tiers pour nous aider à faire les choses correctement. »

LIRE AUSSI  Facebook: Zuckerberg travaille sur des produits pour promouvoir la justice raciale

Contourner Android et iOS

L’idée est d’encourager les propriétaires de la montre à l’utiliser de la même manière que les smartphones. Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la stratégie du PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, visant à construire davantage de dispositifs grand public qui contournent les systèmes d’exploitation dominants d’Apple et de Google. Ces derniers ont la main sur la manière dont l’application touche les utilisateurs.

Facebook avait rendu public son projet de lancer cette année des lunettes connectées à des smartphones dans le cadre d’une alliance avec le géant de l’optique EssilorLuxottica. Ces lunettes intelligentes combineront les applications et technologies du réseau social avec le  »leadership et les marques emblématiques » de Luxottica et l’expertise d’Essilor dans les verres de lunettes. Jusqu’alors, les tentatives pour faire adopter les lunettes connectées ont toutes été un échec.

Avec AFP

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet