La Société Islamique Internationale de Financement du Commerce (ITFC) , membre du groupe de la Banque Islamique de Développement (BID), poursuit son engagement au développement du secteur privé au Burkina Faso à travers son dernier accord de financement Murabaha avec Coris Bank International (CBI).

Cet accord d’une valeur de 20 millions d’euros s’inscrit dans le cadre du Programme PME d’Afrique de l’Ouest, un programme phare de l’institution visant à améliorer l’accès au financement des PME de la région en leur fournissant des facilités de crédit et un programme de renforcement des capacités en deux parties, profitant aux PME participantes mais aussi aux banques partenaires.

Ce dernier financement stimulera davantage les efforts de la nation pour diversifier son économie et renforcer la croissance du secteur privé

Les PME représentent 90% des entreprises et fournissent 80% des emplois du secteur privé en Afrique de l’Ouest. Cependant, elles ont souvent du mal à rassurer les institutions financières de leur solvabilité. Le programme PME d’Afrique de l’Ouest de l’ITFC permet aux entrepreneurs de la région d’accroître la viabilité de leur entreprise en accédant à des formations de développement des capacités dans des domaines cruciaux comme la comptabilité, la gestion des finances, l’élaboration de plans d’affaires et de meilleures pratiques de gestion, entre autres. En parallèle, il déploie une assistance aux banques pour soutenir les pratiques d’octroi de prêt aux PME et moderniser les outils d’évaluation et les processus. Le programme est axé sur la zone de l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA), qui, outre le Burkina Faso, le Bénin, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo.

LIRE AUSSI  Prytanée militaire: Le parcours de cette jeune fille est celui d’une vraie battante

Le PDG de l’ITFC, Eng. Hani Salem Sonbol, a réitéré l’importance du secteur privé dans le financement du commerce et le développement de la région : « Le secteur privé est la clé de la transformation socio-économique, et il est au cœur de la stratégie de l’ITFC pour le développement des pays membres. Au Burkina Faso, où l’initiative pilote initiale a été déployée en 2018, le programme PME d’Afrique de l’Ouest s’est déjà avéré bénéfique pour réduire le déficit de financement du commerce pour les entreprises locales en renforçant leur capacité entrepreneuriale et en augmentant la viabilité de leur entreprise. Ce dernier financement stimulera davantage les efforts de la nation pour diversifier son économie et renforcer la croissance du secteur privé. »

Commentant ce dernier accord de financement en date, M. Diakarya Ouattara, Directeur Général de Coris Bank International, a déclaré: « CBI a été un partenaire clé dans la mise en œuvre du Programme PME Afrique de l’Ouest depuis son lancement au Burkina Faso. Le programme a permis aux PME locales de renforcer leurs capacités et, dans le même temps, à CBI d’augmenter ses pratiques de prêt aux PME. Le résultat est le développement du secteur des PME, ce qui est fondamental pour l’avenir économique du pays. » Ce dernier accord marque le cinquième de ce type entre l’ITFC et la CBI pour un total de plus de 62 millions USD, qui, en plus de stimuler la croissance du secteur privé, sert également à promouvoir la finance islamique dans la région de l’Afrique de l’Ouest.

LIRE AUSSI  Energies renouvelables: Un fonds de 1,2 millions de dollars US pour soutenir les entrepreneurs

En 2018, l’ITFC et le gouvernement du Burkina Faso ont signé un accord-cadre quinquennal de 1,5 milliard de dollars US pour stimuler le développement du commerce dans le pays. Depuis 2008, l’ITFC a approuvé un total de 2 milliards de dollars US de financement du commerce vers le pays.

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet