Les publicités sur YouTube agacent et Google, le propriétaire de la plateforme le sait. Malheureusement pour le géant du web, les utilisateurs préfèrent encore subir (et râler) que de souscrire à l’abonnement YouTube Premium et payer 11,99 euros par mois pour éviter les réclames, mais aussi pour accéder à un contenu exclusif sur la chaîne de streaming.

La firme de Mountain View se résignerait alors à proposer un nouvel abonnement, destiné uniquement à se débarrasser des publicités. Le média américain The Verge rapporte la trouvaille d’un utilisateur sur le forum de gaming, ResetEra, qui s’est vu proposer une nouvelle offre inédite depuis la plateforme. Contacté par The Verge, YouTube a confirmé le lancement en phase de test de « Premium Lite ». L’offre est actuellement disponible en Belgique, au Danemark, en Finlande, au Luxembourg, en Norvège, aux Pays-Bas et en Suède.

Impossible d’écouter YouTube en arrière plan

« Dans les pays nordiques et le Benelux (à l’exception de l’Islande), nous testons une nouvelle offre pour donner aux utilisateurs encore plus de choix : Premium Lite coûte 6,99 euros par mois (ou l’équivalent local par mois) et comprend des vidéos sans publicité sur YouTube », a déclaré un porte-parole de YouTube dans un communiqué. « À titre de comparaison, l’offre Premium existante de YouTube coûte environ 11,99 euros par mois en Europe. »

LIRE AUSSI  "EduTubeurs", les nouvelles stars de Youtube

Premium Lite comprend donc un visionnage sans publicité sur l’application principale de YouTube sur tous les supports. Cependant, elle s’adresse uniquement à la partie vidéo, ne retire pas les réclames sur YouTube Music et ne propose pas non plus la lecture en arrière-plan lorsque vous voulez passer à une autre application.

Au prix actuel, l’abonnement coûte environ 60% du prix d’un abonnement Premium normal, tout en n’offrant qu’un quart de ses avantages. YouTube précise toutefois que le service est en phase expérimentale, et l’entreprise envisage de proposer d’autres options en fonction des réactions du public. Le groupe cherche ainsi de nouvelles formules pour étendre ses sources de revenus. La formule premium compte aujourd’hui 30 millions d’abonnés à travers le monde, tandis que la plateforme vidéo est utilisée chaque mois par plus de 2 milliards de personnes.

Business Insider

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet