jeudi, septembre 29, 2022

Un consortium fort pour relever de manière inclusive les défis liés à la valorisation des résultats de la R&I en Afrique de l’Ouest

0 commentaire

Le projet s’est construit autour des acteurs gouvernementaux en charge de la mise en oeuvre de la politique de R&I au Bénin, Burkina Faso, Sénégal et Togo. Il s’agit de : L’Agence Béninoise de Valorisation des Résultats de la Recherche et de l’Innovation Technologique (ABeVRIT). Elle a pour mission fondamentale « la mise en oeuvre, en collaboration avec les structures publiques et privées concernées, de la stratégie nationale de développement technologique et industriel, notamment par l’exploitation des résultats de la recherche ».

 

Dans ce cadre, l’ABeVRIT est chargée entre autres de : Promouvoir les savoirs et savoir-faire endogènes, les transferts de technologie et l’innovation technologique ;

Faciliter la diffusion et l’utilisation des résultats de la recherche ;

Mobiliser les financements nécessaires à l’utilisation des innovations et au transfert des technologies des centres de recherche vers les entreprises qui en manifestent le besoin ;

Gérer l’appui à la mise en oeuvre des innovations dans les petites et moyennes

Direction de la Recherche Scientifique et Technique (DRST)

La Direction de la recherche scientifique et technique du Togo est un démembrement du ministère togolais en charge de

l’enseignement supérieur et de la recherche et a pour mission principalement de :

Coordonner l’exécution des décisions arrêtées par le Conseil national de la recherche scientifique ;

Suivre les activités de recherche scientifique menées au Togo ;

Etudier, en collaboration avec le Ministère directement intéressé, toute demande d’autorisation de recherche en provenance

des institutions ou organismes étrangers ;

Négocier, en collaboration avec les institutions intéressées, des conventions et programmes dans le domaine de la recherche scientifique avec les pays ou organismes étrangers.

Agence Nationale de la Recherche Scientifique Appliquée (ANRSA)

L’Agence National de la Recherche Scientifique Appliquée (ANRSA) » est une structure du Gouvernement du Sénégal placée sous la tutelle du Secrétaire général de la Présidence de la République et chargée de superviser et de coordonner,

dans toute l’étendue du territoire la recherche scientifique appliquée en veillant à favoriser l’application des découvertes réalisées en recherche fondamentale dans le monde économique, et notamment dans le monde agricole et industriel.

Agence Nationale de Valorisation des Résultats de la Recherche et des Innovations (ANVAR) du Burkina Faso

L’ANVAR est une agence spécialisée du gouvernement Burkinabé, sous tutelle technique du ministère de la Recherche Scientifique et de l’Innovation (MRSI). Elle a pour mission :

Coordonner l’élaboration et la mise en oeuvre de la politique et des stratégies nationales de valorisation des résultats de

la recherche et des innovations, en liaison avec les administrations concernées ;

Instruire les demandes de partenariat et d’appui émanant des chercheurs et innovateurs indépendants ou non, des organisations et des associations intervenant dans les domaines de la recherche scientifique et technologique et

de l’innovation ;

Réaliser des études de référence et des études prospectives en matière de valorisation de l’expertise nationale, des résultats de la recherche et des innovations en liaison avec les administrations concernées.

VaRRIWA en 2021, une année de mise en place des fondamentaux pour le développement d’un cadre pertinent et durable de valorisation des résultats de la R&I en Afrique de l’Ouest

La première année de mise en oeuvre du projet a été celle où les jalons ont été posés pour la mise en place des principaux outils devant permettre de supporter les actions directes qui seront déployées en faveur de l’appui des acteurs de la R&I en Afrique l’Ouest.

Quatre chantiers majeurs du projet ont ainsi été engagés :

La sensibilisation des acteurs sur les politiques nationales en matière de valorisation des résultats de la recherche et de l’innovation par le biais de l’organisation d’une dizaine d’ateliers de dissémination des politiques nationales en matière de valorisation dans les 04 pays du projet, regroupant plus de mille (1000) participants.

le lancement d’une étude-cartographie des acteurs, résultats et besoins en matière de recherche et innovation dans les 04 pays du projet ; dont l’objectif est d’analyser à la fois l’offre et la demande en matière de R&I et de proposer les meilleurs mécanismes pour faciliter une plus grande collaboration entre les acteurs (chercheurs et innovateurs, secteur privé, société civile, pouvoirs publics) en vue de la valorisation des résultats de la recherche et de l’innovation au Bénin, Burkina Faso, Sénégal et Togo.

la mise en place de la plateforme régionale numérique de coordination et de renforcement des synergies entre les acteurs de la recherche et de l’innovation en Afrique de l’Ouest ; dont l’objectif est de permettre aux acteurs de la R&I en Afrique de l’Ouest d’accéder à un ensemble de ressources numériques sur la thématique, s’informer, se former et interagir pour développer leurs projets et entrer en relation avec des acteurs du secteur industriel, de la finance, etc.

la sélection et le financement de 14 projets tiers grâce aux appels à propositions (AAP) lancés.

 

Source: VaRRIWA