dimanche, juillet 21, 2024

La révolution des centres de données, déployer les technologies de demain

0 commentaire

La croissance rapide de l’Afrique en tant qu’acteur majeur du marché mondial des centres de données est incontestable, avec plusieurs pays investissant massivement dans le développement de centres de données. Cette croissance est stimulée par plusieurs facteurs, notamment la demande croissante de services basés sur le cloud, la croissance de l’économie numérique et l’adoption croissante des technologies de l’Internet des objets (IoT).

La révolution des centres de données en Afrique est devenue une étape cruciale pour déployer la technologie de demain. Avec la croissance rapide de la transformation numérique sur le continent, les centres de données jouent un rôle central pour garantir que les données soient stockées en toute sécurité et rendues accessibles aux utilisateurs. Toutefois, le déploiement des centres de données se heurte encore à des difficultés, notamment une alimentation électrique inadéquate, une infrastructure en fibre optique limitée et des coûts élevés de connectivité à Internet. Relever ces défis et continuer à investir dans les centres de données sera essentiel pour la transformation numérique de l’Afrique et la croissance économique globale. C’est là que Vertiv intervient, car la révolution des centres de données en Afrique est devenue une étape essentielle dans le déploiement de la technologie de demain.

Dans ce blog, nous examinerons de plus près les tendances qui ont façonné et continueront de façonner le marché des centres de données en Afrique dans les années à venir.

Les centres de données et l’avenir de la numérisation en Afrique

Les centres de données sont l’épine dorsale du monde numérique et alimentent les activités des entreprises de tous les secteurs. À mesure que le monde devient de plus en plus numérique, la demande de centres de données augmente et l’Afrique est en train de devenir un acteur clé de ce marché.

Vertiv fournit des solutions de connectivité qui permettent aux entreprises de tirer parti de la puissance de la numérisation. En connectant les infrastructures physiques au monde numérique, Vertiv permet à ses clients de libérer le potentiel de l’Internet des objets (IoT). Alors que la numérisation continue de stimuler l’innovation et la croissance, les solutions de Vertiv peuvent aider les entreprises à saisir les opportunités offertes par cette révolution technologique.

En outre, la croissance du marché des centres de données en Afrique présente une opportunité de créer des emplois et de stimuler la croissance économique dans la région. À mesure que les centres de données continueront de se développer, ils créeront de nouvelles opportunités d’emploi, à la fois directement et indirectement, dans divers secteurs verticaux tels que l’éducation, le gouvernement, la santé, la construction et les opérations. Ils permettront ainsi aux entreprises d’accomplir des tâches avec plus d’efficacité et de flexibilité.

La numérisation a permis à des entreprises dans divers secteurs d’accroître leur portée et leur potentiel de revenus, car les clients sont désormais en mesure d’accéder aux produits et services depuis n’importe quel endroit.

La croissance rapide du marché africain des centres de données représente une opportunité unique pour les entreprises. Trouver le bon équilibre entre les investissements et les solutions d’efficacité énergétique reste un défi pour certaines entreprises. Alors que la demande de centres de données continue de croître, il est essentiel que les entreprises opèrent de manière durable, transparente et responsable pour garantir le succès à long terme de l’industrie.

L’essor du cloud

La demande croissante de services basés sur le cloud est l’un des principaux moteurs du marché africain des centres de données, le segment du cloud public représentant la majorité du marché, ce qui souligne l’importance des services basés sur le cloud dans la transformation numérique de l’Afrique. La technologie de Vertiv est présente sur plusieurs sites en Afrique, offrant aux clients des solutions évolutives et flexibles soutenant leur besoin de croissance et d’efficacité énergétique.

L’Afrique est un continent diversifié et hétérogène, ce qui signifie qu’elle est non seulement différente des autres régions, mais qu’elle présente également des différences internes importantes. Le développement d’une infrastructure qui soit la mieux adaptée à une Afrique hétérogène est évidemment un défi. Certaines des approches établies peuvent encore s’appliquer dans certains pays – notamment en Afrique du Sud – mais d’autres nécessiteront une nouvelle réflexion qui sortira des sentiers battus. Par exemple, l’instabilité et la disponibilité du réseau sont l’un des problèmes les plus graves sur le continent. Les générateurs et les systèmes UPS sont souvent considérés comme la principale source d’énergie, le réseau n’étant qu’une solution de secours peu fiable. Les énergies renouvelables sur site sont également en pleine expansion, certains fournisseurs de colocation ayant déjà investi dans l’énergie solaire. Cela pourrait permettre de nouveaux modèles de génération de revenus en réinjectant l’énergie excédentaire dans le réseau, mais cela dépendra des exigences réglementaires de chaque pays.

L’augmentation des investissements dans les centres de données

La croissance du marché africain des centres de données est également stimulée par l’augmentation des investissements des opérateurs internationaux de centres de données pour accueillir les hyperscalers, ainsi que par l’augmentation du nombre d’entreprises clientes s’installant dans l’espace de colocation. Selon Intelligent CIO, le marché africain des centres de données devrait attirer 5 milliards de dollars d’investissements d’ici 2026.

En conclusion, l’avenir de la numérisation en Afrique est étroitement lié à la croissance de l’industrie des centres de données. L’essor du cloud et l’augmentation des investissements dans les centres de données continueront à soutenir la croissance de la technologie dans la région et à favoriser la transformation numérique des entreprises et des gouvernements.

Pierre Havenga, Directeur général de Vertiv pour la région du Moyen-Orient et de l’Afrique (MEA).