Actu Web

Jokkokids : Ici, se côtoient les programmeurs et développeurs de demain

jokkolabs jokkokids 2
Jokkokids : Ici, se côtoient les programmeurs et développeurs de demain

Dakar. 11h30 Gmt, l’heure exacte à laquelle nous débarquons au siège de Jokkolabs abritant en même temps Jokkokids Labs, situé au quartier Sacré Cœur 1, à quelques encablures de la célèbre Boulangerie Jaune. Il faut s’identifier avant de prendre le couloir menant vers l’espace de coworking, aménagé pour les besoins d’un atelier avec les enfants.

À l’entrée de la salle, notre regard est attiré par un petit groupe d’enfants très concentrés. Yeux rivés sur sa machine, chaque participant s’attelle au travail. À côté, quelques documents posés sur la table détaillent le programme de la journée. Le claquement des claviers d’ordinateurs témoigne de l’importance du cours.

Bienvenue à JokkoKids

L’univers connecté des enfants qui veulent percer les secrets de l’informatique. Ici, se côtoient des jeunes amoureux de la technologie, les programmeurs et développeurs de demain. Au menu de ce jour : l’introduction à la programmation informatique.

jokkolabs jokkokids logo

jokkolabs – jokkokids

Objectif : ”Apprendre aux enfants le langage de la programmation. Comment donner des ordres à l’ordinateur de façon plus simple“, souffle Héléne Martin, la maîtresse de la classe qui vient juste de terminer un cours sur la création d’un jeu vidéo permettant de stimuler la connaissance de ses élèves. Pour elle, il n’y a pas d’âge pour taquiner l’informatique. “Il faut former les enfants très tôt pour stimuler leur esprit, mais surtout les pousser à aimer l’informatique en trouvant les bonnes activités, selon les besoins des enfants”, soutient l’informaticienne et l’entrepreneure nomade, très satisfaite de la prestation de ses apprentis développeurs.

Malgré leur jeune âge, entre 9 et 12 ans, les élèves affichent une correcte maîtrise du langage informatique. Android, Play Store, Application, Algorithme… sortent naturellement de la bouche de ces jeunes élèves qui voient déjà grand.

Le langage de programmation générale comme Scratch ou LightBox, algorithme permettant de créer des jeux vidéos, leur est familier. De quoi impressionner les parents venus les accueillir à la fin de la session.

Jokkokids, un concept novateur

L’avenir des enfants est très pris au sérieux à Jokkokids. C’est la conviction de Fatoumata Niang Niox, secrétaire exécutive au niveau de Jokkolabs et coordonnatrice du projet.

Elle dit : “Jokkokids est un projet impulsé par Jokkolabs, avec le soutien financier de la fondation OSIWA, visant à créer un environnement de créativité chez les enfants afin de valoriser leur potentiel. Nous sommes en phase expérimentale pour tester la résilience sur les enfants en les accompagnant dans le domaine des technologies. L’horizon 2025 est très proche. C’est maintenant qu’il faut commencer à former les jeunes pour qu’ils puissent avoir cette culture numérique. Nous sommes sur une transition du numérique, donc c’est le moment idéal pour les sensibiliser.”

Il s’agit de stimuler la créativité des enfants. “L’objectif est de déployer des espaces permettant aux enfants de pratiquer plusieurs activités et travailler sur différents projets autour de 3 grandes axes que sont : les technologies numériques, les pratiques du faire (maker) et les arts créatifs (développement de soi)”, énumère Fatoumata Niang Niox.

Jokkokids : une communauté d’animateurs

Des enfants apprenant la programmation informatique à Jokkokids

Des enfants apprenant la programmation informatique à Jokkokids

Le projet Jokkokids veut former une forte communauté au niveau national afin de renforcer les connaissances des enfants. “Nous recrutons des animateurs pour les aider à trouver le bon moyen d’accrocher, indique la responsable du projet. Nous envisageons de créer des communautés d’animateurs pour pouvoir assurer une réplicabilité de ce projet un peu partout, d’où des objectifs phares pour documenter tout ce qui se fait en open source.

jokkolabs-jokkokids-1

Fatoumata Niang Niox annonce un partenariat avec la Ville de Dakar. Celui-ci vise à prendre en compte des collèges de la capitale. Le but étant d’impliquer le maximum de communautés.

Plus de 100 enfants déjà formés et engagés

Depuis le début du projet, plus de 100 enfants ont déjà été formés dans différentes activités ludiques.

Selon le responsable de Jokkokids, “l’objectif est d’atteindre cette année plus de 500 enfants avec une décentralisation des activités”. Étant un réseau d’innovateurs et d’organisations, Jokkokids espère avoir une grande notoriété avec l’installation en cours d’un Kids Lab équipé pour aider les enfants au contact des machines et équipements à pouvoir développer leur créativité. Tous les enfants sont les bienvenus. ‘’Il n’y a pas de prérequis pour participer à ce projet.

Si votre enfant est âgé entre 6 et 12 ans, il peut participer au projet”, renseigne Fatoumata Niang Niox.

Introduction dans le programme scolaire sénégalais

Le vœu le plus cher de la responsable du projet, c’est de voir Jokkokids être “introduit dans le système éducatif sénégalais, de pouvoir permettre aux élèves d’intégrer le numérique dans leur quotidien”. Elle ajoute : “Jokkolabs, c’est du global, donc Jokkokids a déjà étalé ses tentacules en Afrique. Le projet est présent à Dakar, Ziguinchor  avec (l’ONG Futur Au Présent) et le Gabon. Nous prévoyons d’ouvrir un hub en France pour les enfants.”

Comments

comments

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Les plus populaires

To Top