Accueil

A la découverte de Lacina Koné, le nouveau DG de Smart Africa ?

Le Secretariat de Smart Africa a officiellement accueilli aujourd’hui à son bord son nouveau Directeur Général, M. Lacina Koné, qui prendra ses fonctions le 1er mars 2019. Le cocktail a eu lieu à l’hôtel Serena à Kigali. L’invitée d’honneur était Madame Paula Ingabire, ministre des TIC et de l’innovation. Dr Hamadoun Touré, Directeur Exécutif sortant du Secrétariat de Smart Africa, était l’hôte de cet important événement.

En marge de la 32e session ordinaire de l’Union Africaine, à Addis-Abeba, le nouveau Directeur général du Secrétariat de l’Alliance Smart Africa a été nommé lors de la 7e réunion de son conseil d’administration. L’Ivoirien Lacina Koné succède au Malien Dr. Hamadoun Touré, qui occupait ce poste depuis janvier 2016.

M. Lacina Koné, jusque-là conseiller du Premier ministre ivoirien chargé de l’Economie numérique et de la Réforme informatique, a été nommé pour un mandat de trois ans à la tête du Secrétariat de Smart Africa. Pour rappel, cette Alliance a été créée en 2013 afin de mettre la transformation numérique au coeur du développement économique du continent, en rapprochant le secteur privé et les Etats membres autour d’initiatives concrètes.

Lire aussi l’article : Dr Hamadoun Touré, directeur Exécutif de Smart Africa : «l’Afrique doit contrôler ses données sur internet»

M. Lacina Koné cumule plus de 25 ans d’expérience dans les secteurs des télécommunications, des satellites et des systèmes de transports intelligents. Professionnel de l’industrie des TIC, cet Ivoirien de 52 ans a effectué l’essentiel de sa carrière aux Etats-Unis au sein de grandes entreprises telles que le fournisseur de télécoms par satellite Intelsat ou le géant des services informatiques Booz Allen Hamilton, où il a occupé plusieurs postes techniques et de gestion de haut niveau.

Avant sa nomination, M. Koné était Directeur général de Qualicom, société spécialisée dans l’intégration de solutions informatiques, implantée au Mali et en Côte d’Ivoire. De 2011 à 2017, il a été conseillé du président Alassane Ouattara chargé des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC). Trilingue français, anglais et arabe, il est titulaire d’un bachelor en génie électronique, d’un master en data communication et d’un MBA.

Il succède au Dr Hamadoun Touré qui occupait le poste de Directeur Exécutif du Secrétariat de Smart Africa depuis son démarrage opérationnel, en janvier 2016, et dont les actions ont permis son essor. Pendant son mandat, l’Alliance est passée de 7 à 24 Etats membres, plus de 30 entreprises privées dont sept (7) membres Platinum et des initiatives d’envergure ont été lancées, à l’image du projet du Réseau Africain Unique (RAU) ou de « One Africa Network » (OAN), qui ambitionne de supprimer progressivement le roaming entre les pays africains et de réduire les tarifs Internet.

Lire aussi l’article : 3e édition de Plast Pack : Le Maroc à l’heure du Smart Packaging

D’autres projets emblématiques ont été amorcés, tels que l’initiative relative au Fonds de bourses d’études de Smart Africa, qui permettra aux étudiants africains de bénéficier de bourses pour pouvoir suivre une formation en Master ou d’obtenir une autre certification dans les meilleurs centres de TIC du continent. De son côté, le fonds d’investissement de Smart Africa dédié aux start-up ambitionne de lever 500 millions de dollars pour soutenir leur développement à travers le continent.

M. Koné aura de nombreux défis à relever afin de permettre à l’Alliance de poursuivre son développement et de conforter son rôle de levier majeur du développement de l’Afrique.

(Source : Smart Africa, 15 février 2019)

 

Comments

comments

Comments
To Top