Avec le développement des TIC  rythmé  par une accélération de la numérisation des entreprises, l’avènement de la Legal Tech fait face à des mutations juridiques. Il faut alors du temps à cette nouvelle donne pour  être acceptée dans le monde de droit  numérique.

Lire aussi l’article :Dakar LegalTech Forum- Appel à communication

Mais, pour Gibran FREITAS, Co Founder Legal Tech Africa, cela ne doit pas être un handicap juridique. ” Le monde du droit a intérêt  à s’imprégner de la technologie  pour toucher plus de clients.  Il ne faut pas rater ce virage puisque c’est une opportunité, un besoin pour le monde juridique” dit-il dans une interview avec  Socialnetink lors du premier  forum sur la Legal tech qui s’est tenu à Dakar