Audacieux ! Abaeze Atuche, un jeune nigérian a réussi la prouesse de déjouer les sécurités informatiques des systèmes de la CIA et du FBI pour s’ériger en juge de la nationalité et attribuer la nationalité yankee à 33 de ses proches.

Ce récidiviste notoire qui, 5 ans auparavant est arrivé aux Etats-Unis avec un faux passeport, est actuellement recherché mais suscite l’admiration des hauts responsables des deux agences de sécurité intérieure et extérieure des Etats-Unis.

L’Afrique a d’incroyables talents toujours mal utilisés.

En voici la preuve à travers la prouesse de ce nigérian dont les 33 proches qui ont voulu jouir de « leur nouvelle nationalité », ont été cueillis et sont en rapatriement vers la terre natale.

Seulement, face à l’audace d’Abaeze Atuche, les autorités américaines le recherchent pour sûrement le reconvertir après une punition exemplaire car son acte met en danger la vie de plusieurs personnes.

Lire aussi l’article : Piratage de la Série Idoles: Orange et Evenprod portent plainte

Avant ce nigérian, c’est un britannique, Gary McKinnon, né à Glasgow en 1966, également connu sous le nom Solo, qui réussit le « plus grand piratage informatique militaire de tous les temps ». Cet administrateur système au chômage est accusé d’avoir pénétré dans 97 ordinateurs appartenant à l’US Army et à la NASA, en 2001 et en 2002 à la recherche d’informations sur les extra-terrestres. Pour l’heure, le talentueux mais audacieux nigérian, pirate de son état, court toujours.

Comments

comments