Macky Sall a validé, hier, toutes les réalisations  de la Délégation générale  à l’Entrepreneuriat Rapide des Femmes et Jeunes ( DER/FJ) lors de la cérémonie ( Acte 2) de financements organisée à Diamniadio.

Le Président de la République a donné une note satisfaisante aux membres de la DER notamment  à son Directeur Général Monsieur Papa Amadou SARR.

 » Je vous félicite pour tout le travail que vous avez abattu. Vous n’êtes pas restés à Dakar pour « rouler des R » ou tourner sur vos chaises, mais vous êtes allés sur le terrain pour voir et comprendre ce que vivent les Sénégalais. Et c’est cela l’esprit de la DER », a soutenu Macky Sall lors de son discours avant d’insister sur le financement des femmes et des jeunes qui doit constituer le leitmotiv de la DER.

L’autonomisation des femmes et jeunes, une priorité absolue  pour Macky Sall

 

« Nous devons favoriser l’atteinte des objectifs de développement global et entretenir  l’épanouissement individuel et le bien-être dans la société. C’est tout une culture et une socialisation. La première cible de la DER doit être les femmes et les jeunes.  80% des financements doivent servir à l’autonomisation des femmes et des jeunes. Ces femmes qui sont dans les marchés aux poissons et qui ont besoin de 10.000 Fcfa, voici ce pourquoi j’ai créé la DER« ,  a insisté Macky Sall sans pour autant oublier les secteurs comme la technologie, la pêche, l’agriculteur, l’artisanat …

A travers ses trois guichets, la DER/FJ a injecté  plus de 55,98% de ces financements à l’autonomisation économique, 44,02%  touchent les TPE et PME ainsi que la structuration des chaines de valeur ( guichet hors autonomisation).  En plus de cela, 95 milliards de FCFA ont été mobilisés par la DER/FJ en 2019.

C’est ce qui fera dire au chef de l’Etat que la « grande politique, la vraie, c’est faire en sorte que chaque matin les Sénégalais, hommes femmes et leurs familles, sentent que l’on pense à eux, que l’on prête attention à eux. Ceci reste mon ambition. Avec la #DER nous travaillons pour la valorisation du capital humain.

Créée en mars 2019 ,  la DER a  fêté ses deux ans activités visant à faire du Sénégal un pays émergent, grâce à une nouvelle dynamique de croissance inclusive bâtie sur le social d’une société solidaire dans un état de droit.