La Délégation générale à l’Entreprenariat Rapide des Femmes et Jeunes (DER/FJ) a fait le pari d’assister les entrepreneurs du Sénégal. Dans ce contexte de crise, le Gouvernement du Sénégal apporte des réponses par la mise en place du fonds de riposte « Force Covid-19 », sous l’impulsion du Président de la République, SEM Macky Sall.

C’est ainsi que face à l’urgence d’accompagner les entreprises et les entrepreneurs sénégalais, la DER/FJ, en cohérence avec cette stratégie, met en oeuvre différentes mesures en exécution des missions confiées. Ces mesures entrant dans un plan d’urgence à l’attention des entreprises de notre portefeuille et des entrepreneurs sont les suivantes :

A) Mesures conservatoires au profit des bénéficiaires de la DER/FJ


Pour appuyer les TPMEs du portefeuille de la DER/FJ faisant face aux difficultés liées aux impacts du COVID 19 sur l’économie nationale , il est décidé ce qui suit :

· Instruction a été donnée aux institutions financières partenaires de la DER/FJ de suspendre les remboursements d’échéances en capital et intérêt pour trois (03) mois (renouvelable une fois au besoin). Cela est valable pour l’ensemble des financements octroyés aux entreprises bénéficiaires de la DER/FJ ;

· 1,5 Milliard FCFA de financements dénommés « Prêts COVID-19 DER » pour le fonds de roulement au profit des bénéficiaires en difficulté, afin d’assurer le règlement de leurs charges d’exploitation pendant trois mois, incluant les salaires dans le but de sauvegarder les emplois créés. Lesdits prêts sont payables
en 12 mois avec un différé de paiement de 3 à 6 mois selon le secteur et ce à un taux d’intérêt de 0% à 3% maximum (TEG) ;

· 500 Millions FCFA pour l’accélération du processus de mise en place des deuxièmes décaissements sur les encours de crédits de 2019, prioritairement pour l’aviculture, l’agriculture, l’artisanat et les services avec des montants allant de 3 à 15 millions FCFA par entreprise bénéficiaire.

B) Mesures nouvelles au profit des entrepreneurs et de la cible « Autonomisation »

 


· 1 Milliard FCFA de financement pour l’autonomisation économique au profit
des cibles les plus vulnérables avec des montants de 50 000 FCFA à 500 000
FCFA ;

· L’acquisition de 200 kits pour le lavage des mains à distribuer dans les espaces publics sur l’ensemble du territoire national ;

· Financement de la startup Conceptech incubée par l’Ecole Supérieure Polytechnique de Dakar (ESP) pour la production de diffuseurs automatiques de gels hydro-alcooliques et de produits désinfectants pour 6 Millions FCFA afin de leur permettre de produire en quantité et de passer à l’échelle.

C) Mesures spécifiques au secteur du numérique

 

Compte tenu de la nature transversale du secteur du numérique par rapport aux autres secteurs d’activités et du fait que les startups de notre portefeuille de projets sont pourvoyeuses de solutions innovantes, il a été décidé de :

· La suspension des remboursements en capital et intérêt pour l’ensemble des
financements octroyés aux startups du numérique pour 3 mois ;

· La mise en place d’une ligne de financement d’urgence (mise à disposition)de 200 Millions FCFA sous forme de “Prêts COVID-19 DER/FJ” pour des crédits entre 3 et 12 Millions FCFA avec 3 mois de différé (renouvelable une fois) de paiement pour la prise en charge de leurs besoins en fonds de roulement

· Le démarrage des investissements pour le fonds d’incubation « Fabrique des startups » pour un montant de 196 Millions FCFA. Cette ligne permettra d’octroyer des prêts d’honneur de 5 millions FCFA à 5% (TEG) avec un différé de paiement de 6 mois assorti d’une subvention d’assistance technique de 1 Million FCFA à chacune des 32 startups. Ces modules seront dispensés par des incubateurs de la région de Dakar ;

· Le lancement d’un dispositif supplémentaire d’assistance technique en ligne pour les startups du numérique dans le cadre de la gestion de la crise du COVID-19