Cartographier la connectivité internet des écoles, c’est l’initiative de Ericsson et Unicef. Sur trois ans, cette initiative vise à identifier les lacunes en matière de connectivité dans 35 pays dont le Sénégal, d’ici 2023.

Cartographier la connectivité internet des écoles et des communautés environnantes est une étape essentielle pour permettre à chaque enfant d’accéder aux opportunités de l’apprentissage numérique.

Le programme s’inscrit dans le cadre de l’initiative Giga qui a été lancée l’année dernière et menée par l’Unicef et l’Union Internationale des Télécommunications (Uit). Ericsson est le premier partenaire du secteur privé à s’engager à hauteur de plusieurs millions de dollars dans cette initiative, en tant que partenaire mondial d’Unicef for School Connectivity Mapping.

Lire aussi: Pass Illimix Orange vs. Forfaits Free: quel opérateur choisir pour l’Internet et les appels?

Selon l’Uit, 360 millions de jeunes n’ont actuellement pas accès à l’internet. Cela engendre une exclusion, moins de ressources pour apprendre et des possibilités limitées pour les enfants et les jeunes les plus vulnérables de développer leur potentiel.

Ainsi, selon le quotidien L’AS, l’aggravation de la fracture numérique est l’une des nombreuses inégalités que la pandémie de COVID-19 a mises en évidence.

LIRE AUSSI  Les enjeux de la mise en place d’une « administration mobile » dans les pays en développement

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet