En l’espace de 3 semaines, plus de 500 jeunes sénégalais ont été engloutis dans les eaux de l’Océan. Durant la semaine dernière, le bilan macabre de ce nouveau phénomène a connu une hausse avec la mort de 7 autres jeunes issus du quartier de Pikine à Saint-Louis.

Une situation extrêmement difficile pour un pays comme le Sénégal très affecté par le manque d’emplois. Cependant, ce changement de paradigme cruel de la jeunesse envoie « au pole nord » certaines autorités très occupées par des « deals politiques ».

C’est cette négligence notoire qui a poussé les internautes sénégalais à lancer une initiative citoyenne sur Twitter pour rendre hommage aux victimes de l’émigration clandestine.

A travers les hashtag #DeuilnationalSN, #LeSenegalendueil ou #WhatshappeninginSenegal les internautes tentent d’alerter sur la réalité de ce que vivent les populations.

Ils interpellent aussi le président de la République Macky SALL qui « garde le silence » sur les pertes en vies humaines en mer notamment parce que disent-ils, lors des événements de Bofa-Bayotte en Casamance, le chef de l’Etat avait décrété un deuil national suite au décès de 13 jeunes sénégalais.

Aujourd’hui, au moment où on compte les morts, le chef suprême tarde toujours à décréter un deuil national pour rendre un hommage mérité aux jeunes sacrifiés par le besoin d’avoir des lendemains meilleurs.

LIRE AUSSI  Ndèye Aminata Sène Chef de la Cellule Informatique – CDP : « Les réseaux sociaux présentent des risques énormes … »

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet