Ababacar Diaw, le directeur général de Impaxis Securities, société de gestion et d’intermédiation sénégalaise basée à Dakar a la banane.

Après avoir conduit dernièrement l’émission obligataire de la Sonatel couronnée par un succès éclatant, Impaxis Securities Co arrangeur et co Chef de file vient de récidiver avec la Banque d’Investissement et de Développement de la Cedeao (BIDC).

En effet, selon des sources autorisées, la première tranche de l’emprunt obligataire « BIDC-EBID 6,50% 2021-2028 » d’un montant de 50 milliards a été souscrit à 260% . L’opération de souscription  vient d’être clôturée par anticipation au premier jour de lancement sur le marché financier de l’Uemoa. Une premiére sur le marché financier.

Pour rappel, cette levée de fonds a pour but le financement du plan de relance post Covid des Etats de l’Uemoa avec une sous tranche de 22 milliards réservée au secteur privé et une seconde sous tranche de 34 milliards réservée au public.