L’utilisation des technologies de l’information et de la communication est devenue l’une des approches pédagogiques qui enrichissent les enseignements et apprentissages. Dans une formation à distance ou hybride, l’enseignant ou le formateur peut utiliser différents outils parmi lesquels nous avons le wiki, le blog, le forum, le chat ou la carte conceptuelle. Dans le cadre des apprentissages en ligne, formateurs et apprenants utilisent des outils collaboratifs.

Des outils TICE

 Les technologies de l’information et de la communication pour l’enseignement (TICE) ont été au cœur de la continuité des enseignements et apprentissages dès le début du confinement à la suite de la pandémie de la covid-19.

Bien avant cela, plusieurs recherches ont montré l’apport pédagogique des TICE. Des travaux comme celui de Poyet (2009), mettent en exergue « le rôle joué par les TICE dans l’amélioration de la motivation et de l’attention des élèves. D’autres (Barette, 2004) indiquent que l’utilisation des nouvelles technologies à la maison et en classe conduirait les élèves à obtenir de meilleures performances… »

En effet, les outils TICE permettent de développer le travail collaboratif et surtout les échanges entre, d’une part, les apprenants entre eux, et d’autre part, apprenants et enseignants.

Il existe différents outils que nous pouvons utiliser pour dérouler une formation à distance ou une formation hybride. Dès lors, une analyse des avantages et limites de ces outils nous permettra de mieux les utiliser dans un cadre pédagogique.

Le wiki

D’abord, rappelons que le mot « wiki » provient du terme hawaiien wiki wiki, qui signifie «rapide» ou «informel». La création du wiki est attribuée à Ward Cunningham car il est le premier à utiliser le terme WikiWikiWeb en 1995 pour dénommer son site web sur la programmation informatique.

Un wiki est un site web conçu sous le format d’un Content Management System (CMS). C’est un système qui permet de créer des textes avec des hyperliens entre des pages qui forment le wiki. Pour Daniel Peraya et M. Vieira, le wiki est « un outil de travail collaboratif permettant à n’importe quelle personne disposant d’un accès Internet et un navigateur de créer ou de modifier à volonté une page Web, et ce, sans qu’il lui soit nécessaire d’apprendre un quelconque langage de programmation ». Ces mêmes auteurs donnent quatre concepts pour définir le wiki : lire, écrire, lier et réviser.

Dès lors, le wiki est une méthode très appropriée pour réaliser des travaux collaboratifs, le partage de connaissance, de ressources, d’idées…

Quand on évoque le wiki nous pensons forcément à la célèbre plateforme Wikipédia, l’encyclopédie collaborative en ligne avec plusieurs milliers de contributeurs dans divers domaines mais surtout des centaines de millions de consultations mensuelles.

Le wiki dans des pratiques éducatives

« L’apprentissage peut être vu comme un processus actif et constructif au travers duquel l’apprenant manipule stratégiquement les ressources cognitives disponibles de façon à créer de nouvelles  connaissances en extrayant l’information de l’environnement et en l’intégrant dans sa structure informationnelle déjà présente en mémoire. » (Kozman, 1991) 

LIRE AUSSI  Les plateformes indispensables pour votre formation en ligne

Dans le cadre pédagogique, le wiki constitue un espace de travail collaboratif pour l’élaboration des tâches entre apprenants et enseignants. Il favorise l’apprentissage par projet et surtout l’apprentissage à travers la rédaction.

Le wiki a des avantages et des limites. Ainsi, parmi ses avantages on peut citer le partage de fichiers , supports de cours, etc. Par contre, la qualité et fiabilité des contenus publiés, l’accès obligatoire à internet et la structuration des pages qui le constituent.

Avec le wiki, le design pédagogique est très important. Ainsi, l’enseignant devra bien le planifier.

Le blog

Le mot blog vient de weblog qui est né de la contraction de « web log ». Web est un terme qu’on retrouve dans l’expression www (world wide web), en français : toile d’araignée mondiale. Donc, le web est cette technologie qui nous permet de naviguer entre les sites qui constituent l’internet. En anglais, log peut être défini comme registre, carnet ou journal.

Le blog est alors un type de site web personnel, un carnet en ligne, qui permet à une personne de partager ses idées, passions, découvertes de divers domaines sous forme de texte, image, vidéo et son. Ceux qui tiennent des blogs sont appelés blogueurs. Le blog permet à l’internaute de publier des informations quand il le souhaite, de modifier un article publié, de commenter, etc.

Le blog dans des pratiques éducatives

Le blog est un outil qui favorise le développement des compétences rédactionnelles de l’apprenant. Il permet à l’enseignant de partager son cours à un public beaucoup plus large. Il permet aux apprenants d’écrire, de commenter et surtout de prendre des notes de cours.

Le blog est un espace d’interaction entre rédacteur et lecteur. Le blogueur peut aborder tout thème qui l’inspire. Le blog est un espace très favorable en communication car on peut y partager du texte, de l’image, de la vidéo ou encore de l’audio. Donc, c’est l’un des espaces de communication les plus complets.

Cependant, pour tenir un tenir un blog et s’exprimer dans un blog, il est obligatoire d’avoir un accès à internet. En outre, avec certains articles et selon les lecteurs, le blog peut se transformer en forum.

Le forum

Le forum est un espace de discussion par écrit en ligne. C’est un lieu d’échange asynchrone entre plusieurs internautes.

Grâce à des fils de discussion, différents thèmes peuvent être abordés dans un forum avec la participation de tout internaute qui a les droits d’accès. Souvent, un forum compte différentes sections réservées à des discussions sur des sujets, des thèmes, des questions ou des tâches spécifiques à réaliser. Par conséquent, chacun peut poser une question et avoir diverses réponses des membres. C’est un vrai outil d’aide et de partage de connaissance.

Dans un forum, les messages sont généralement présentés sous une forme chronologique (les messages apparaissent selon leur ordre de publication dans le temps) ou hiérarchique (chaque message est rattaché au message antérieur auquel il répond).

Le forum dans des pratiques pédagogiques

Dans le domaine de l’enseignement, le forum est un très bon outil pour encadrer des apprenants en ligne. Il permet au professeur de prendre un temps précis pour réagir, répondre, guider, clarifier les thèmes, questions abordés par les étudiants. C’est l’un des meilleurs espaces de travail collaboratif en étudiants, tuteurs et enseignants voire experts, professionnels.

LIRE AUSSI  À quoi sert la 5G ?

Le forum électronique est un outil asynchrone particulièrement propice aux activités qui impliquent des discussions entre plusieurs personnes. Contrairement au clavardage, à la visioconférence et aux autres outils synchrones, il permet aux étudiants de réfléchir et de faire des recherches avant d’intervenir dans une discussion ou d’apporter leur contribution à une tâche à réaliser. Il permet aux plus timides et à ceux qui vivent plus d’insécurité de prendre le temps de s’exprimer et de le faire au moment où ils le souhaitent.

L’enseignant peut a la possibilité de valoriser les contributions des participants afin de les encourager à s’exprimer plus.

L’avantage du forum réside dans sa simplicité et sa rapidité mais surtout la possibilité de paramètres pour l’accès. En effet, on peut créer un forum public, ouvert à tous ou un forum privé, accessible seulement aux inscrits.

Quant aux limites, nous avons un nombre de participants élevé et impossible de s’adresser à un seul participant car tout ce qui est posté est accessible à tous.

En outre, avec le forum, on n’a pas la possibilité de travailler avec des documents collaboratifs.

Le chat

Le chat est une messagerie instantanée, autrement, il permet d’échanger en temps réel. Appelé aussi clavardage (contraction de clavier et bavardage), le chat est un outil basé sur le protocole Internet Relay Chat (IRC). C’est un système qui nous permet de communiquer de façon textuelle sur internet et en temps réel entre personnes utilisant le même canal.

Le chat dans des pratiques pédagogiques

Le chat est un outil de communication synchrone. Il permet d’avoir des explications détaillées, de l’assistance instantanée, donc un travail collaboratif.

On peut le considérer « comme un média de support à l’apprentissage, c’est-à-dire comme canal autorisant la circulation de signes de présence créatrice des interactions entre le tuteur et les apprenants afin de répondre à leurs attentes et de leurs besoins, de les aider à surmonter leurs difficultés cognitives, d’entretenir leur motivation et de faciliter leur autonomie. »

Le chat est très pratique en tant qu’ outil de communication car, en plus du texte, on peut utiliser l’audio ou la vidéo.

Néanmoins, nous avons certaines limites : le chat demande un accès internet et la disponibilité de l’interlocuteur. Avant d’utiliser le chat, il faut que l’interlocuteur ou les interlocuteurs soient en ligne.

Les cartes conceptuelles

C’est un cas un peu particulier dans cette liste. La carte conceptuelle est non seulement, un outil d’apprentissage mais elle est aussi « un outil d’évaluation, encourageant ainsi les élèves, ou les étudiants, à utiliser des modes d’apprentissage significatifs (Novak & Gowin, 1984; Novak, 1990, Mintzes, Wandersee et Novak, 2000). Les cartes conceptuelles sont aussi efficaces pour identifier des idées correctes et des idées incorrectes chez les apprenants. La carte conceptuelle permet d’effectuer une représentation graphique d’idées et de concepts avec des nœuds et liens.

LIRE AUSSI  Mandela Washington Fellowship : les femmes dans les technologies à l'ordre du jour de la conférence régionale regroupant 150 jeunes leaders africains

Les cartes conceptuelles dans des pratiques pédagogiques

La carte conceptuelle est un moyen de construction et structuration des connaissances. Elle permet de développer la mémorisation, la pensée réflexive et l’autorégulation cognitive.

Les cartes conceptuelles permettent, dans le cadre pédagogique, de partager ou de synthétiser la compréhension voire les explications d’un sujet. C’est un outil de synthèse d’idées qui n’a pas besoin d’un accès à internet pour l’utiliser. Néanmoins, on risque d’avoir une surcharge cognitive chez l’apprenant. L’autre limite des cartes conceptuelles est le problème de cohérence dans les liens et flèches. Des fois, on peut noter des carences dans la mise en exergue des idées.

La réalisation d’une carte conceptuelle demande beaucoup de réflexion dans le choix des mots et concepts à utiliser. L’autre difficulté réside dans la mise en relation des concepts.

Des outils d’encadrement nécessaires pour une FAD

Le wiki, le blog, le forum et le chat sont tous des supports à l’apprentissage en ligne. Ils permettent « de répondre à des attentes, des besoins, exprimés ou non, par l’apprenant, de lui permettre de surmonter ses difficultés sur les plans administratif et pédagogique, de soutenir sa motivation et de l’accompagner dans son exercice de l’autonomie » (Abrioux, 1985). 

Ce sont des outils d’encadrement nécessaires pour le bon déroulement d’une formation à distance (FAD). En effet, un bon encadrement, un bon suivi des apprenants est l’un des piliers pour réussir des enseignements apprentissages dans ce contexte.

Pour Deschênes et al., « L’encadrement constitue une dimension qui apparaît fondamentale dans l’apprentissage à distance, en particulier dans les formules n’utilisant pas l’enseignement direct (par audio ou vidéoconférence). Il peut permettre en effet de mieux prendre en compte les dimensions motivationnelles, sociales et affectives de l’apprentissage en offrant, par exemple, des interactions avec les pairs, la personne qui encadre ou les ressources d’un programme. »

Les outils TICE ont, non seulement, un apport pédagogique remarquable dans un processus d’enseignement apprentissage mais, à l’ère du numérique, il est nécessaire d’y intégrer ces moyens de communication qui permettent aux apprenants comme enseignants d’acquérir des compétences technologiques.

Références

Duguet, A., Giret, J. & Morlaix, S. (2019). Utilisation du numérique à l’école élémentaire : profils d’utilisation et analyse des compétences. Carrefours de l’éducation, 47, 175-194. https://doi-org.bibdocs.u-cergy.fr/10.3917/cdle.047.0175
Peraya, D., & M. Vieira. (s. d.). Conception de dispositif de formation avec les technologies.
Lebrun, M. (2007). Des technologies pour enseigner et apprendre. Louvain-la-Neuve, Belgique: De Boeck Supérieur. https://doi.org/10.3917/dbu.lebru.2007.01
Rodet, J. (2003). Le clavardage (chat), média de support à l’apprentissage?. Distances et savoirs, 1, 399-406. https://doi-org.bibdocs.u-cergy.fr/10.3166/ds.1.399-406
The tensions of transformation in three cross-institutional wikibook projects Pages 126-135 Curtis J. Bonk, Mimi Miyoung Lee, Nari Kim, Meng-Fen Grace Lin du journal Internet and Higher Education (2009- vol3-4) 

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet