Des étudiants sénégalais et maliens issus du programme Seeds for the Future de Huawei ont reçu une formation en ligne sur les opportunités  et la création de contenus web.

Sous forme d’échanges en ligne avec Basile Niane, Journaliste IT et Directeur Général de la plateforme Socialnetlink,  ils ont pu apprendre quelques notions sur la monétisation de contenus Web utiles dans le cadre de leur formation rythmée par des défis liés par le changement perpétuel de la technologie.

Les étudiants ont eu droit à une présentation sur les opportunités du E-commerce,  la création de contenus vidéos, et quelques  techniques d’affiliation et régie publicitaire.

Il s’agit selon Basile Niane, formateur et influenceur Tech, d’échanger avec les étudiants, sur les différentes possibilités qui s’offrent à  eux dans le cadre de leur formation.  

« Internet offre des outils très efficaces pour booster leur connaissance et favoriser une bonne maîtrise de leur  formation. Ce serait dommage de ne pas intégrer dans leur formation, l’aspect entrepreneurial pour se préparer dès à présent  aux réalités du marché de l’emploi très concurrentiel » a-t-il indiqué. 

C’était aussi une occasion dit-il, «d’expliquer  et partager notre expérience aux étudiants  en tant que journaliste et chef d’entreprise. »

LIRE AUSSI  Mali : Á la découverte des projets phares de "Bamako Incubateur"

«La réussite sur internet exige une certaine formation rigoureuse, organisée  et une stratégie de connaissance basée sur  la maîtrise des outils  online » a insisté Basile Niane  qui précise que les  étudiants doivent avoir une compréhension assez  diversifiée du web pour  profiter  de ses  avantages.

Au terme de la formation, les étudiants se sont familiarisés avec les outils du web, en plus de  l’opportunité de prendre part à la pratique de ces applications innovantes et expérimenter les possibilités de leur utilisation dans un cadre professionnel. 

Pour rappel, «Seed for the Future»  est un programme de la filiale Huawei Sénégal dont  l’ objectif est  de développer des talents locaux qualifiés en TIC et à faire le pont entre les pays et les cultures.

 Plusieurs étudiants sénégalais  ont bénéficié de ce programme avec le soutien de Huawei qui partage souvent  son expertise en TIC  avec les communautés locales.

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet