La société énergétique Cairn, basée à Edimbourg, devrait recevoir 300 millions de dollars du géant russe Lukoil pour sa participation de 40% dans le pétrole sénégalais  offshore Rufisque, Sangomar et Sangomar Deep.

L’accord, qui devrait être conclu au quatrième trimestre de l’année, verra la société russe Lukoil payer 300 millions de dollars, avec un potentiel supplément de 100 millions de dollars lorsque la production commencera.

L’explorateur pétrolier écossais a l’intention de reverser au moins 250 millions de dollars à ses actionnaires par le biais d’un dividende spécial.

Selon Cairn, cette décision renforce le bilan de l’entreprise et lui donne la flexibilité nécessaire pour investir et développer ses activités.

Elle réduit également la concentration du risque de développement, le risque de financement et la nécessité de dépenses d’investissement importantes sur quatre ans, ajoute-t-elle.

Simon Thomson, directeur général de Cairn, a déclaré : « Nous sommes fiers de ce que Cairn a réalisé au Sénégal. Nos découvertes ont été les premiers puits en eau profonde du pays et ont ouvert un nouveau bassin sur la marge atlantique. De plus, elles ont permis de jeter les bases du premier développement pétrolier et gazier du Sénégal, qui apportera des avantages durables à sa population. »

L’entreprise a été fondée en 1980 par Sir Bill Gammell et est entrée en bourse huit ans plus tard.

A rappeler qu’en 2020, Lukoil figure sur une liste américaine des entreprises russes sanctionnées, notamment pour les transactions liées aux projets pétroliers en eaux profondes. Les sanctions ont-elles été levées, au regard de la guerre en Ukraine ?