vendredi, février 3, 2023

Pétrole et Gaz : le Sénégal pourrait toucher près de 888 milliards de FCFA entre 2023-2025

0 commentaire

L’exploitation des gisements gazier de Grand Tortue Ahmeyim (Gta) et pétrolier de Sangomar devrait rapporter au Sénégal près de 888 milliards de FCFA de recettes sur la période 2023-2025, selon le Document de programmation budgétaire et économique pluriannuelle, publié par le Ministère des Finances et du Budget.

L’information est contenue dans le « Bulletin de veille et d’intelligence économique » de juillet 2017.

Il s’agit d’une publication mensuelle du ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération. «Cette projection représente près de 20% du budget de l’État pour l’année 2022, établi à plus de 5 000 milliards de F CFA. Elles se basent sur les hypothèses d’un taux de change dollar/CFA de 595,6, d’un cours du baril de pétrole de 90 dollars et de « 10% du cours du Brent pour le gaz ».

Le projet Grand Tortue Ahmeyim devrait, dans sa première phase, produire 2,5 millions de tonnes de gaz liquéfié (Gnl) par an et 35 millions de pieds cubes de gaz naturel par jour », lit-on dans la publication.

S’agissant du projet Sangomar, renseigne la même source, il fournirait 560 millions de barils de pétrole par an et 2,4 trillions cubic feet de gaz naturel. Dans le détail, le Sénégal engrangerait 59,16 milliards de FCFA en 2023, année de début de l’exploitation de ses ressources d’hydrocarbures, puis 327,28 milliards en 2024 et 501,24 milliards en 2025.

Outre les champs pétroliers et gaziers de Sangomar et Gta, le Sénégal dispose du gisement de gaz naturel de Yakaar et Téranga qui a un potentiel de 150 millions de pieds cubes de gaz naturel par jour, destiné au marché domestique.