mercredi, juillet 17, 2024

Vers la réduction des coûts de l’électricité au Sénégal avec West African Energy

0 commentaire

Dans le cadre de la réalisation du projet de la centrale électrique de 300 MW de West Africa Energy (WaE) située au Cap des Biches, une étape importante a été franchie. Le directeur général de la Senelec, Pape Mademba Bitèye, accompagné du directeur général du port, a procédé à la réception des premiers équipements de ce projet d’une valeur de 230 milliards de FCFA, porté par des investisseurs sénégalais. Ce projet vise à injecter 25% de la production électrique dans le réseau, notamment grâce à deux turbines de 120 mégawatts chacune.

Le projet West African Energy, entièrement financé par un consortium de privés nationaux pour un montant global de 230 milliards de FCFA, prend forme de manière concrète. L’étape récente de réception de deux turbines de 120 mégawatts par le directeur général de la Senelec marque une avancée significative. Ces turbines, fonctionnant au gaz mais également capable de s’adapter à un combustible liquide de secours en cas de besoin, contribueront de manière notable à la production électrique du pays. Cette nouvelle capacité énergétique permettra de réduire les coûts de l’électricité pour les consommateurs, comme l’a souligné le directeur général de la Senelec.

Pape Demba Bitèye a annoncé que les mégawatts produits par ces turbines seront intégrés dans le réseau de la Senelec d’ici la fin de l’année. Cela contribuera significativement à l’amélioration de la production d’électricité. Il a également mentionné que l’utilisation du gaz comme source d’énergie permettra d’importantes économies, car le Sénégal n’aura plus besoin d’importer autant de combustibles coûteux. Cela ouvrira la voie à des réductions substantielles du prix de l’électricité pour les consommateurs, conformément aux objectifs du Plan Sénégal Emergent à l’horizon 2035.

Pape Mademba Bitèye a souligné que le Sénégal avait surmonté le défi de la disponibilité énergétique, et que le prochain défi était de réduire les tarifs. Grâce à ces nouvelles installations performantes et efficaces, ainsi qu’à l’arrivée prévue du gaz domestique, le pays sera en mesure de réaliser cet objectif. Il a appelé à la patience des citoyens, rappelant les progrès accomplis depuis les émeutes de l’électricité en 2011. Le directeur général a également remercié les différents acteurs impliqués dans le projet, notamment le directeur général du port et les équipes de Sen Electro.