Actu Web

Intranet administratif : L’Adie met des terminaux de communication à la disposition du ministère de la Santé

Dans le cadre de la mise en œuvre de l’intranet administratif, l’Agence de l’informatique de l’Etat (Adie) vient de mettre à la disposition du ministère de la Santé et de l’Action sociale des terminaux de communication.

Le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Awa Marie Coll Seck, a reçu, avant-hier, des mains du directeur général de l’Agence de l’informatique de l’Etat (Adie) des terminaux de communication composés de 410 appareils de téléphones fixes et mobiles. Ce geste, s’inscrivant dans le cadre de la mise en œuvre de l’intranet administratif, permet à l’administration de communiquer facilement de façon gratuite et illimitée. L’objectif est la réduction substantielle de la facture téléphonique de l’Etat chiffrée à plus de 22 milliards de FCfa par an.

« Le président de la République nous a instruit de faire tout notre possible pour pouvoir réduire cette facture », a dit Cheikh Bakhoum, directeur général l’Adie. Il s’agit, à travers ce programme, d’une infrastructure de réseau de téléphonie de type opérateur qui sera géré par l’Adie. L’accès sera totalement gratuit dans toutes les régions du Sénégal. « Les téléphones portables et fixes seront utilisés gratuitement entre les agents du ministère mais aussi par l’ensemble des travailleurs au niveau des structures de santé du Sénégal », a expliqué M. Bakhoum, précisant qu’à partir du réseau de l’Adie, les patients peuvent également joindre gratuitement les services de santé à partir d’un numéro qui sera disponible sur un portail sur le web. « Ce dispositif permet de rapprocher les patients des services de santé qui pourront communiquer entre elles à tout moment. La communication est très importante au niveau des systèmes d’urgence », a-t-il avancé.

Le ministre Awa Marie Coll Seck s’est réjouie de l’initiative : « Je suis très contente que le ministère de la Santé et de l’Action sociale ait accès à ces outils. Cela nous permettra d’être en contact avec le personnel de santé. C’est une motivation supplémentaire… », a-t-elle indiqué, ajoutant qu’avec la création de nouvelles structures, le besoin se fait sentir. Par ailleurs, Pr. Seck a relevé les difficultés de communication souvent rencontrées au sein des structures sanitaires. « C’est un geste salvateur que vous êtes en train de faire et cela va régler beaucoup de problèmes », a-t-elle fait comprendre. ».
Le ministère de la Santé a été choisi comme l’un des ministères-pilote pour démarrer le déploiement des téléphones. Dans ce programme, d’autres ministères comme celui des Finances ou de l’Intérieur ont été également ciblés pour la réduction de la facture téléphonique de l’Etat. « Quand on regarde la répartition de la facture téléphonique du gouvernement, il y a certains ministères qui sont de très grands consommateurs de téléphone et c’est la raison pour laquelle on veut commencer par ces ministères », a  expliqué Cheikh Bakhoum, directeur général de l’Adie.

Comments

comments

Comments
To Top