Actu Web

Affaire Apple et FBI : John McAfee prêt pour hacker l’iPhone 5C

mcafee

L’informaticien américain John McAfee a déclaré qu’il peut, gratuitement, décrypter les informations de l’iPhone utilisé par  l’un des terroristes lors de la  fusillade à San Bernardino, en Californie.

En utilisant, principalement, l’ingénierie sociale son équipe aura juste besoin de trois semaines pour déchiffrer les informations.

« Si vous acceptez mon offre, alors vous n’aurez pas besoin de demander à Apple de placer une porte dérobée dans leur produit, qui sera le début de la fin de l’Amérique. »

Pour rappel, un juge américain avait ordonné à Apple d’aider le FBI pour décrypter l’iPhone 5c utilisé par le tireur Farook. Car ce téléphone contient des indices essentiels qui pourraient conduire à d’autres sources. Donc, Apple devrait créer une porte dérobée qui serait utilisée qu’une seule fois, et seulement dans le cas de San Bernardino.

Tim Cook, le patron de l’entreprise a refusé catégoriquement.

«Le gouvernement nous dit que cet outil ne peut être utilisé qu’une seule fois, sur un téléphone. Mais cela n’est tout simplement pas vrai. Une fois créée, la technique pourrait être utilisée maintes fois, sur un certain nombre de dispositifs. »

Pour être plus clair, le CEO d’Apple donne l’exemple dans le monde physique : ce serait l’équivalent d’une clé universelle, capable d’ouvrir des centaines de millions de serrures,  des restaurants, des banques, des magasins, maisons, etc. Dès lors  aucune personne raisonnable ne trouverait cela acceptable.

 “Si le gouvernement réussit à obtenir cette porte dérobée alors il finira par obtenir une porte dérobée dans tout le cryptage, et notre monde, comme nous le savons, est terminé. En dépit de la demande du FBI, nous savons que protéger la porte dérobée est impossible.

Le gouvernement demande à Apple de pirater ses propres utilisateurs et de saper des décennies de progrès en matière de sécurité qui protègent nos clients – y compris des dizaines de millions de citoyens américains – contre les pirates et les cybercriminels sophistiqués. Les mêmes ingénieurs qui ont construit un cryptage fort dans l’iPhone pour protéger nos utilisateurs seraient, ironiquement, être commandés à affaiblir ces protections et de rendre nos utilisateurs moins sûr “.

Je mangerai mes chaussures, en direct, à la télévision si nous échouons !

John McAfee, lui est certain que le FBI peut ne pas obliger Apple à créer cette porte dérobé sur son logiciel. En effet, il travaille avec une équipe composée des meilleurs hackers de la planète très connus dans le milieu.

« Ils sont tous des prodiges, avec des talents qui défient l’entendement humain normal. Environ 75% d’entre eux sont des ingénieurs sociaux, les autres sont des codeurs de hardcore. Je mangerai ma chaussure en direct sur la télévision nationale si nous ne pourrions pas casser le chiffrement sur l’iPhone de San Bernardino. Ceci est un fait pur et simple. », écrit McAfee, lui- même, dans un article qu’il a publié sur IB Times.

En effet, la technique qu’il compte utiliser se nomme le social engineering qui “consiste à deviner le mot de passe par l’intermédiaire d’informations sur la personne.”

Rappelons que McAfee fournit des informations régulières sur les scandales de piratage mondial et de la surveillance de l’internet.

Comments

comments

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Les plus populaires

To Top