Actu Web

Rappelons au monde ces femmes du web !

Femme-tic-web

Le 8 mars est officialisé depuis 1977 par les Nations-Unies comme étant la journée internationale des droits des femmes. Au fur des années, cette journée est devenue, un jour où on célèbre la femme tout simplement. Rappelons que son rôle premier est de nous rappeler les inégalités entre hommes et femmes et l’injustice qui en découle souvent.

En tant qu’acteur du web, Jumia aimerait rappeler aux sénégalais et au monde, ces femmes exceptionnelles qui sont présentes dans notre sphère et qui brillent de par leurs compétences.
Elles sont pour ceux qui en douteraient encore une preuve qui montre que la femme est l’égal de l’homme dans le domaine du travail. Jumia vous présente ces tech-womens ou web-women.

Moussoukoro Diop

moussoukoro-diop
Cette informaticienne de formation a plongé en 2012 dans l’univers du Digital où elle est devenue maintenant une référence. Après avoir travaillé dans différentes agences digitales, elle a posé ses baluchons à Jovago comme Digital & SEO Manager pour l’Afrique de l’ouest.
Membre du réseau des blogueurs du Sénégal et activiste, a participé à l’organisation du 1er forum Africtivistes à Dakar, mais aussi à plusieurs autres combats qui ont débuté sur son terrain favori : la toile.

Il s’agit entre autres de #NonAuMur, #SenStopEbola, #AfricaSaysNo, ou encore des « 1 an » de #BringBackOurgirls. Elle milite aussi pour la scolarisation des jeunes filles, pour une meilleure formation des femmes sur les réseaux sociaux et une meilleure implication des femmes dans les TICs. Rien de plus logique pour cette grande passionnée du digital, citée par Forbes Afrique en juin 2015, parmi ces femmes reines du digital.
Emmanuelle Bouiti

emmanuelle-Bouitti
Après avoir été chef de projet web dans de grandes web-agency sénégalaises, elle est associée membre fondatrice de Jokkolabs, l’un des premiers espaces de co-working en Afrique de l’Ouest. Actuellement, Lead Manager de Jokkolabs Dakar, Emmanuelle Bouiti est très impliquée dans l’organisation d’activités /évènements liés aux TIC, à entrepreneuriat et à l’innovation technologique. Passionnée de Web 2.0, de la communication, elle a été l’une des toutes premières à exercer le métier de Community Manager à Dakar. Par ailleurs elle a lancé en 2011, une ligne de vêtements modernes basée sur des tissus africains notamment le Wax et le woodin.

Sassoum Niang

AP_Sassoun-NIANG
Directrice de Kaymu Sénégal qu’elle a lancé en 2014, Sassoum Niang, est une jeune femme qui rentré au Sénégal, pour poser sa brique dans la construction du développement de son pays. Après des études dans une université américaine à Paris en Communication marketing avec une option philosophie et littérature, cette bilingue a travaillé en freelance dans le domaine des médias en tant que productrice. Avec Kaymu elle est devenue une actrice incontournable dans le milieu du e-commerce.
Fatimata Ba

Capture d’écran 2016-03-08 à 21.34.19
Elle peut être considérée comme fondatrice de la branche sénégalaise d’Africa Internet Group. Directrice de Hellofood Sénégal de Janvier 2013 à octobre 2015, elle a jeté les dés de l’installation des autres ventures de ce groupe omniprésent dans les différents secteurs du e-commerce africain. Hellofood Sénégal s’est développé sous son magistère pour devenir la plateforme web et mobile leader dans la livraison de repas.
Le JjiggenTechHub

Jjiguene-Tech

Il s’agit d’un groupe de femmes qui ont les technologies comme passion commune. Le Jjiguene Tech Hub a été créé en 2012 par Marieme Jamme, CEO de SpotOne Global Solutions et les Cyans Girls composées de Ndeye Awa Gueye, Binta Coudy Dé et Awa Caba. Ces dernières ont été finalistes d’Imagine Cup en 2011 pour avoir développé une solution technologique intervenant dans les secteurs primaires de façon générale. Une partie de ce projet a donné naissance à la plateforme Sooretul dont la CEO n’est autre que l’une d’entre elles en l’occurrence Awa Caba. Le JTH est très présent dans la techosphère en menant des initiatives encourageant les jeunes femmes à s’adonner au code favorisant ainsi leur insertion dans la sphère des TICs.
Aicha Deme

aicha-deme
Cette terroriste culturelle qui terrorise le web « positivement bien sûr» en est l’une des personnes les plus influentes. Passionnée de culture, elle a choisi internet pour partager et faire cette passion. Co-fondatrice de la plateforme Agendakar, qui est un portail exclusivement dédié à la promotion de l’art sénégalais, elle aujourd’hui vice-président de Music In Africa qui est une plateforme web d’information et d’échange dédiée au secteur de la musique africaine. Elle intervient aussi souvent comme contributrice sur le Monde Afrique.
Regina Mbodji

Capture d’écran 2016-03-08 à 21.34.30
Arrivée au CTIC Dakar au début du projet en 2011, elle est devenue au fur des années une des figures majeures de l’écosystème des entrepreneurial du secteur des TICs. Directrice de cet incubateur depuis fin 2013, Régina Mbodji qui a été auparavant Business Developper a activement participé à l’éclosion de plusieurs startups dans le secteur.
Merry Beye

Merry-beye

Cette ancienne championne d’Afrique et du monde en Vovinam Viet Vo Dao, est « tombée comme un cheveu dans la soupe du monde technologique » comme elle l’annonce ironiquement. En effet après un master en communication d’entreprises où elle sort major de promo, une carrière de modèle photo, Merry Beye Diouf devient Consultante en Oracle Business Solutions. Sous le charme de la technologie, elle accepte la mission de présenter Hi ! Tech, un magazine sur la technologie du Sénégal et d’ailleurs diffusée dans dans l’une des chaînes de télévision les plus suivies.

Elle anime aussi la rubrique qui concerne le webet les TICs dans la matinale de cette même chaine. Une position qui, ajouté à sa présence sur les réseaux sociaux, a fini par faire de la jeune maman une des figures féminines du web au Sénégal. Merry Beye est aussi auteure-poète.
Il y a aussi toutes ces femmes de la toile comme celles nominées dans les Blog & Digital awards. Elles se distinguent de par l’écriture et la création de contenu pour rappeler au monde que si elles sont bien ou même plus que l’égal des hommes.

Lamine Niang (Amîn) – PR & Social Media Manager Jumia SN

Comments

comments

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Les plus populaires

To Top