« En 2016, 1479 femmes ont été répertoriées dans le troisième cycle soit 31% de l’effectif des doctorants.
Le recrutement du Personnel d’Enseignement et de Recherche dans les universités encourage les
candidatures féminines et a accru la représentation féminine dans cette profession qui est estimée à
379 soit 13%. Il y’a un faible taux de filles dans la filière technique. 50% des écoles secondaires sont connectées à internet.

C’est un des aperçus du  tableau de bord sur les droits des femmes en ligne qui sera lancé ce mardi 18 Décembre. Le Ministère de la Communication, des Télécommunications, des Postes et de l’Economie numérique va partager le document pour donner une autre vision des femmes dans le numérique. L’événement est prévu à à partir de 10h à l’Hôtel King Fahd Palace de Dakar.

Pour rappel , le Sénégal a le plus haut score par rapport aux pays qui ont fait cet exercice dans le monde, ce qui confirme notre prix  GEM TECH AWARDS.

Généralement, les pays n’ont pas plus de 40% .Notre pays  a un score de 54%
« Nous avons ce score parce que le pays a pris des mesures dans différents secteurs pour combler le gap sur la fracture numérique de genre. Cependant, le secteur du numérique doit disposer de plus de moyens pour relever les défis et manquements notés au cours de cet exercice » rappelle Bitilokho Ndiaye
Conseillère Technique en Genre au Ministère de la Communication, des Télécommunications

Comments

comments