Pour rivaliser avec les pays développés, pour être un pays capable du futur, il faut être obligatoirement à ce rendez- vous de la révolution technologique. Et pour cela, il faut des innovations, des créations, des inventions orientées vers les technologies de l’information et de la communication.

La Guinée peut être fière de Fadima Diawara qui a constitué «  Kunfabo  », un smartphone pour répondre à un besoin social, un smartphone destiné aux personnes qui ont de faibles revenus.

«  Kunfabo  » sera composé d’applications pré-installées et « purement africaines », censées répondre à des besoins locaux  notamment des applications de géolocalisation de centres de santé, hôpitaux, pharmacies  ; des applications de recettes africaines dans le but de revaloriser l’art culinaire africain et aussi une application musicale afin de donner de la visibilité aux artistes.

Lire aussi: Le Sénégal se dote d’une usine d’assemblage d’ordinateurs, tablettes, smartphones…

Ces téléphones seront accompagnés de Smartwatchs, vendus à partir de 49 dollars US, tandis que les Smartphones se négocieront à partir de 99 dollars US.


L’objectif de Fadima Diawara à travers Kunfabo qui signifie être en contact en Malinkéest de créer une marque 100% made in Afrique par la suite, ouvrir une usine d’assemblage sur le terrain pour réellement « africaniser » les dispositifs .

Pour rappel, Fadima Diawara a effectué des études de droit à Conakry, avant de s’installer en Espagne à l’âge de 23 ans. Elle y effectue une formation en comptabilité pendant deux ans, peut- on lire dans le site africanshapers.

Lire aussi: Canada- Un jeune sénégalais conçoit un drone intelligent

Elle a ensuite travaillé pour la compagnie aérienne à bas prix espagnole « Vueling Airlines » et pour une entreprise de grossistes, avant de démissionner pour devenir entrepreneur. Elle a ainsi décidé de lancer Kunfabo, dont l’un des produits phares sera le modèle F99, disposant d’applications purement africaines.