L’arrivée de Free annoncée hier en grande pompe au Sénégal va certainement faire des jaloux. Déjà beaucoup d’internautes ont commencé une politique de migration pour aller rejoindre l’opérateur “Rouge” qui a annoncé des offres exceptionnelles pour faire baisser les coûts de communications. 

Mais le problème qui se pose est que Free risque de se heurter sur l’opérateur historique du Sénégal. Après la sortie de son Directeur Générale, Orange va surement contrecarrer son adversaire.

Selon Abdou Khadre lO Directeur Afrique de Access Partnership, cette technique ne se fera pas via des promotions, mais Orange va plutôt saisir le Régulateur pour dénoncer la politique promotionnelle de Free.

Maintenant il est fort à parier que Orange va contre-attaquer et saisir le régulateur (ARTP) pour dire que l’offre est disproportionnée, le Bundle (package) opaque et réclamer la transparence dans le panier/détail” souligne le spécialiste sur sa page facebook visitée par socialnetlink.

Selon lui  Orange avait préparé  le terrain car l’opérateur savait déjà ce qui se tramait du côté des Almadies.

C’est maintenant que  l’ARTP aura le temps de faire le  ménage chez les opérateurs puisqu’elle avait déjà  pris une grande décision portant sur les promotions relatives à la fourniture des produits et services de télécommunications au Sénégal.

L’autorité, avait, dans une note adressée aux opérateurs, mis fin à la concurrence déloyale notée au sein du secteur des télécoms tout   en mettant des gardes fous sur les services fournis  avec des modalités drastiques.

Si cette décision est maintenue , il y aura un grand remue ménage dans le secteur des télécoms. Seuls les grands s’en sortiront.