Le système de visioconférence et de consultation à distance de Huawei a permis de connecter la faculté de médecine de l’Université de Kinshasa à l’Hôpital de stomatologie de l’Université de Wuhan

Le 11 septembre 2020, grâce au système de visioconférence et de consultation à distance de Huawei, la faculté de médecine de l’Université de Kinshasa et l’Hôpital de stomatologie de l’Université de Wuhan en Chine ont pu coopérer à distance en vue d’échanger leurs diagnostics sur plusieurs cas en stomatologie. Cette avancée notable en télémédecine a ainsi permis de connecter 16 personnes de l’Université de Kinshasa à 3 spécialistes en stomatologie de l’Université de Wuhan, à plus de 11.000 km de distance de la capitale congolaise.

Lire aussi: E-santé : La startup Synapse Medicine lève 7 M€

La stomatologie concerne le visage, la bouche et les dents. La patiente étudiée est une femme de 35 ans habitant à Kinshasa. Son cas a été présenté par le Docteur Fidelle, de l’Université de Kinshasa, aux docteurs résidants à Wuhan en Chine, par le biais de l’écran intelligent fourni par Huawei. Il a été analysé par le Docteur Liu Bing, expert en chirurgie buccale à l’Hôpital de stomatologie de l’Université de Wuhan. 30 minutes seulement auront suffi pour comparer le cas de la patiente congolaise à celui de patients chinois, permettant un diagnostic plus poussé et des recommandations plus développées sur le traitement à mettre en œuvre pour la patiente, qui souffrait d’un ostéoblastome massif, et de lésions buccales.

Lire aussi: Huawei, partenaire stratégique du Cap-Vert dans le cadre des TIC académiques

Le Docteur Fidelle a déclaré : « Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo, a une population de plus de 13 millions d’habitants et est la ville la plus grande et la plus développée d’Afrique centrale.Actuellement, 70 % des patients des services de chirurgie faciale sont atteints d’une infection faciale orale et de tumeurs buccales. Cependant, il y a peu de chirurgiens qui ont les compétences techniques sur ces questions. C’est pourquoi nous espérons renforcer notre communication et notre coopération avec l’Hôpital de stomatologie de l’Université de Wuhan, en particulier dans le cadre de la formation des diplômés et de la formation des médecins. »

De son côté, le Docteur Liu Bing a souligné que l’utilisation de la visioconférence et le développement de la télémédecine permettraient de fournir des services de médecine bucco-dentaire de qualité à l’étranger, permettant à la population locale de RDC de bénéficier des services de spécialistes chinois. La formation à distance permettra également d’améliorer la capacité de diagnostic des médecins locaux.

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet