S’il y a un défi auquel font face les acteurs du commerce, c’est bien la logistique. C’est pour y apporter des réponses que la Startup sénégalaise Logidoo a posé ses baluchons au Maroc.

« L’entreprise démarrera ses activités dès le 1er décembre au Maroc autour du tryptique Connectivité, réactivité et transparence. Nous prévoyons des perspectives reluisantes dans le secteur du commerce et e-commerce grâce à la mise à disposition de prestations logistiques qui permettront aux particuliers et aux entreprises d’effectuer différents types  d’opérations en ligne », explique Mr Tamsir Ousmane Traoré, CEO de LOGIDOO

En effet, un des marchés les plus dynamiques du continent, le royaume chérifien attire de plus en plus d’acteurs du commerce africain. Mais les acteurs éprouvaient d’énormes difficultés dans le transport des marchandises. 

Selon le Dg, la création de la filiale marocaine  a été déjà faite, l’entreprise se prépare au lancement de l’activité prévu en début décembre 2020.

« L’objectif est d’ouvrir les marchés de la CEDEAO au Maroc grâce à la mise en place de corridor de transport afin de faciliter les échanges commerciaux. A travers ses différents services,  LOGIDOO établira  des canaux de transport routier, maritime et aerien avec des départs toutes les semaines vers les différents marchés ouest africains comme le Sénégal, le Mali, la Côte d’Ivoire… », A-t-il expliqué. 

Lire aussi l’article : E-logistique : La Der finance le projet de la startup 2WL à hauteur de 10 millions de francs CFA

D’après M. Traoré, une fois enclenché, ces dispositifs « faciliteront les échanges et contribueront à booster l’intégration africaine par le commerce, le renforcement du partenariat sud-sud, et permettront en outre de renforcer l’axe Sénégal-Maroc, déjà très actif ». Ainsi, après le Maroc, Logidoo ambitionne de toucher tous les pays d’Afrique. « Nous espérons y arriver dans les cinq prochaines années grâce au dynamisme de nos équipes et la confiance de nos partenaires. L’expertise sénégalaise est reconnue dans le domaine de la logistique », a-t-il assuré.

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet