Keur Yaye, un projet innovant avec une approche communautaire qui utilise les nouvelles technologies pour identifier les femmes ayant des grossesses à haut risque et les aide ensuite à trouver un transport et un hébergement adaptés à proximité des hôpitaux obstétriques pour s’assurer qu’elles reçoivent les soins dont elles ont besoin au moment de l’accouchement est en fête.

En effet, le projet menée par Mbathio Dieng de l’association AGORA, a remporté le Challenge 2020 Innovating for Mothers et a été sélectionné pour recevoir douze mois d’incubation de son entreprise en plus de 20 000 euros de fonds d’amorçage pour lancer son entreprise sociale dans l’incubateur Reach for Change Sénégal.

Le document précise que le jury a choisi Keur Yaye comme lauréat sur la base de son approche en trois volets : « de fournir un service de transport maternel innovant appelé Yaye Dem Dikk ; Avoir une approche systématique basée sur la technologie pour l’identification et le suivi des grossesses, y compris les grossesses à haut risque;Développer un système d’orientation et le premier foyer d’attente pour les futures mères de la région.

L’initiative sera pilotée sur une période de 12 mois dans 50 villages de la région de Saint-Louis.

« Le projet gagnant a également illustré un fort potentiel pour avoir un impact tangible et mesurable sur les femmes enceintes et un modèle commercial avec un potentiel de durabilité. En tant que gagnante du Challenge Innovating for Mothers, Keur Yaye recevra 20 000 euros de financement de démarrage et de soutien technique et commercial », lit-on.

« Le Challenge Innovating for Mothers a été rendu possible par Mothers at Risk, une organisation à but non lucratif basée à Bruxelles qui s’engage à aider à sauver des vies pendant la grossesse et l’accouchement et par The Ella Fund, un fonds philanthropique qui cherche à autonomiser les filles et les femmes par l’éducation, les soins de santé et l’entreprenariat », indique le communiqué dont nous avons reçu copie.

Pour information, Reach for Change, avec ses partenaires, a lancé cette année une campagne de recherche d’entrepreneurs sénégalais proposant des projets innovants qui s’attaquent aux problèmes de santé maternelle et néonatale. Plus d’une centaine d’entrepreneurs ont manifesté leur intérêt et, à l’issue d’un processus de sélection en plusieurs étapes, Keur Yaye est sorti vainqueur.

Un jury composé d’experts dans le domaine de la santé maternelle s’est réuni pour choisir le gagnant parmi les trois finalistes. ​Le jury était composé de la présidente, le Dr France Donnay, ancienne responsable du programme de santé maternelle à la Fondation Bill & Melinda Gates ; le Dr Erin Gainer, fondatrice du Fonds Ella ; le Dr Rachel Hammonds, administratrice de Mothers at Risk asbl ; Adama Kane, fondatrice de Jokko Santé ; le Dr Isabelle Moreira, gynécologue et experte au FNUAP ; et le Dr Yaye Fatou Gueye, gynécologue au HPD.

Les deux finalistes du Challenge, qui recevront des prix plus modestes et un soutien aux incubateurs, sont Njureel, dirigé par Awa Ndiaye.

Njureel est une application de télémédecine web/mobile qui aide les femmes enceintes à consulter un médecin sans avoir à se déplacer (sauf dans les cas où le médecin recommande un rendez-vous en personne).

L’application permet également aux femmes enceintes de recevoir une assistance psychologique confidentielle fournie par des travailleurs sociaux, où qu’ils soient basés et 

Sunu Jigeen, par Ousmane Ly du Corpus Médical

Sunu Jigeen est une initiative à plusieurs volets comprenant une application éducative axée sur la santé maternelle et infantile, des farines enrichies pour lutter contre la malnutrition, des campagnes d’information médicale et de dépistage dans les zones rurales, et un programme de parrainage pour élargir l’accès à l’assurance maladie.

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet