La nouvelle caméra ITS All-Rounder est conçue avec une structure tout-en-un, intégrant la vidéo, le radar et la lumière supplémentaire dans un seul module, aidant les autorités de la circulation à accélérer la détection des infractions.

Hikvision, un fournisseur de solutions IoT dont la vidéo est la compétence principale, a annoncé aujourd’hui sa dernière offre de produits de trafic, la caméra ITS All-Rounder, conçue pour améliorer la sécurité routière et optimiser le flux de trafic. Comme son nom l’indique, la caméra regroupe dans un même boîtier différentes compétences et capacités, comme la détection de la vitesse, la détection des infractions au code de la route, la reconnaissance automatique des plaques d’immatriculation et l’analyse des attributs des véhicules.

« Hikvision repousse toujours les limites des technologies vidéo. Au-delà de la portée visuelle perçue par les caméras vidéo, la capacité à comprendre d’autres types de « sens » permettrait de surveiller et de rapporter avec encore plus de précision les événements ou les accidents », déclare Frank Zhang, président du Centre international de produits et de solutions de Hikvision. « C’est une perception multidimensionnelle, une tendance qui, selon nous, affectera l’industrie de la sécurité à l’avenir. »

LIRE AUSSI  Bamako- L'application Teliman, un service de taxi-moto qui éclipse le transport en commun

La nouvelle caméra ITS est conçue et développée en tenant compte de ce concept multidimensionnel. C’est la première caméra de Hikvision à intégrer trois modules par ailleurs séparés dans une seule unité, sans aucun compromis sur les performances, ce qui permet de déployer la caméra de manière simple et rentable dans des environnements exigeants.

Améliorer la sécurité routière et optimiser la fluidité du trafic 

Le produit comprend une caméra HD, un radar de vitesse et un réseau lumineux dans un seul boîtier. Plus précisément, il fonctionne avec un radar multi-fonctions qui surveille en permanence jusqu’à deux ou trois voies de circulation, selon le modèle de caméra, et identifie la vitesse et la position des objets dans la zone surveillée à une vitesse pouvant atteindre 300 km/h. Si un véhicule enfreint la limite de vitesse, le radar intégré déclenche la caméra connectée et une photo du véhicule et de sa plaque d’immatriculation est prise.

En cas d’infraction au code de la route, telle que la conduite en sens inverse, l’utilisation incorrecte de la voie de circulation, ou même le non-port de la ceinture de sécurité, la caméra capture des images du véhicule correspondant, reconnaît sa plaque d’immatriculation et les informations pertinentes, y compris le type de véhicule, la couleur, la marque et la direction du mouvement, qui peuvent être adressées aux autorités en temps réel ou stockées à bord.

LIRE AUSSI  Uber bientôt au Sénégal: Vers une concurrence sans merci avec les taxis jaunes-Noirs

La détection des incidents contribue à améliorer les normes générales de conduite, ce qui, en fin de compte, réduit le nombre d’accidents, améliore la sécurité routière et fluidifie davantage le trafic.

À l’intérieur de la caméra

Utilisée avec des algorithmes d’apprentissage profond, la caméra est capable de reconnaître un nombre beaucoup plus élevé de plaques d’immatriculation et avec une efficacité supérieure à celle des systèmes RAPI classiques. Son capteur GMOS garantit en outre la reproduction d’images plus lumineuses et plus fluides dans des conditions d’éclairage difficiles, notamment dans les environnements peu éclairés.

L’éclairage supplémentaire intégré à la caméra comprend un réseau de 16 points lumineux, offrant une portée IR allant jusqu’à 40 mètres la nuit.

Comme toutes ces fonctionnalités sont intégrées, le produit unique lui-même surpasse les produits ITS conventionnels grâce à son faible encombrement et à son câblage réduit, ce qui facilite l’installation. Il permet un montage souple sur poteau ou sur le côté, ce qui rend la configuration sur place sans effort.

La caméra ITS Hikvision All-Rounder est idéale pour des scènes variées telles que les routes urbaines, les autoroutes, les tunnels et les gares de péage.

LIRE AUSSI  Réouverture des frontières dans l'espace CEDEAO: Mettons-nous la charrue avant les bœufs ?

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet