Le Président de la République a instruit, ce mardi 22 juin, le gouvernement du Sénégal à migrer le plus rapidement possible, toutes les données de l’administration hébergées à l’étranger. Macky Sall s’exprimait lors de la cérémonie d’inauguration  du Data Center de Diamniadio.

Plus de données hébergées à l’étranger. C’est le souhait du chef de l’Etat qui veut désormais que toutes les données de l’Etat soient dorénavant stockées au sein du Data Center de Diamniadio.

« … j’instruis le Gouvernement, en rapport avec l’ADIE, à faire désormais héberger par le Data center l’ensemble des données et plateformes de l’État. Il faudra, ainsi, procéder à la migration rapide des données hébergées à l’étranger ou au niveau national dans des structures non conformes aux standards en la matière » a insisté Macky Sall dans son discours inaugural.

Il  a, par ailleurs, instruit «les ministres en charge des finances, de la coopération et de l’économie numérique, à veiller à la mutualisation et à la rationalisation des moyens, de manière à éviter la création de nouveaux centres de ressources numériques, dont la vocation est déjà prise en charge par le Data center de Diamniadio, qui sera d’ailleurs renforcé par un autre à Kaolack. »

LIRE AUSSI  Entrepreneuriat: Macky SALL veut intensifier les mesures d'accompagnement

Le Data center de Diamniadio entre dans le cadre du programme «Smart Sénégal » dont la mise en œuvre a été confiée à l’ADIE.

De niveau Tier 3, il est l’un des grandes infrastructures de stockage et d’hébergement de données d’Afrique. Il dispose  de 1000 m2 de salles techniques et 1,4 mW de puissance qui permettra d’impulser  la transformation digitale du Sénégal.

C’est pourquoi, le Président Macky Sall a insisté sur l’optimisation de cet investissement majeur. 

«A travers le réseau de fibre optique, le Data center sera ouvert à toute l’administration publique, aux collectivités territoriales et aux universités» a précisé le chef de l’État. 

Pour rappel , le Data center est connecté, avec le soutien de la coopération chinoise, à la fibre optique de l’Etat et au câble sous-marin dont l’arrivée est prévue en fin 2021.

Il  favorise le fonctionnement du guichet unique Sénégal Services présent dans tous les départements et où les citoyens peuvent disposer de l’ensemble des services de l’administration.

En marge de cet événement, le Chef de l’Etat a procédé à l’inauguration par visioconférence avec les différentes structures bénéficiaires, d’autres chantiers du programme Smart Sénégal (Espaces Sénégal Services, Studios d’enregistrement des Universités, Smart Classrooms du lycée Kennedy et du Centre Talibou Dabo, centres de commandement des forces de défense et de sécurité…).

LIRE AUSSI  Concours général: Diary Sow garde sa couronne de meilleure élève du Sénégal

 Le programme Smart Sénégal, réalisé avec l’appui technique de Huawei est financé par l’Etat dans le cadre de la coopération sino-sénégalaise à hauteur d’un montant global de 150 millions dollars, soit 84 milliards 488 millions francs cfa.

Le programme comporte cinq volets nécessaires à la transformation digitale du pays : L’arrivé d’un câble sous-marin pour renforcer le haut débit, Konectel avec le wifi dans les grandes places publiques du pays, Safe City avec le déploiement de caméras de surveillance dans les grandes villes, Smart éducation visant à accompagner les universités et autres établissements d’enseignement ; les espaces Sénégal Services qui sont des guichets uniques installés dans 45 départements pour rapprocher les citoyens de leur Administration

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet