Mamadou Mansour Diop ! Un nom qui sonne bien sénégalais qui ne vous dit peut-être pas grand-chose. Eh bien suivez-le de très près.

Tout semble indiquer que ce jeune homme est destiné à un bel avenir dans ce pays. Figurez-vous qu’en l’espace de six mois, Diop,  grâce à son influence sur les réseaux sociaux et Facebook notamment, a réussi à collecter plus de 25 millions de FCFA. Pour faire la fête ? Non, pour sauver des malades, des orphelins, des femmes enceintes dans le besoin…pour ne citer que ceux-là.

« Plus de 90 cas résolus, des urgences médicales réglées en des délais inattendus, des grossesses suivies de bout en bout, moyennant une collecte dont la valeur exacte s’étend à 25.013.087 FCFA . », a-t-il informé sur sa page Facebook au terme d’une campagne intense où il s’est donné corps et âme pour venir en aide aux personnes nécessiteuses qui frappent souvent à sa porte.

 «  Ceci est sans doute la preuve concrète de l’adage qui dit que «L’union fait la force»! », a-t-il poursuivi modestement comme pour rappeler que sans ses 157 121 followers sur le réseau social de Mark Zuckerberg il n’aurait pas pu accomplir toutes ces bonnes actions.  « A cela j’ ajoute que lorsque qu’on s’engage et qu’on y croit, on réalise de grandes choses! Mêmes les plus folles, auxquelles on ne s’y attendait pas. Rien n’est impossible dans la vie, le mot lui-même dit I’m .. possible !

Continuons de croire en nous et de redonner espoir, ensemble et pour longtemps que cela se peut », a conclu le jeune entrepreneur et fondateur de “Galsen221, un site d’informations sénégalais. La plateforme  traite l’actualité politique, économique, sociale mais également people au Sénégal mais également dans le monde.

«  4e site le plus visité au Sénégal et site préféré des jeunes sénégalais sur Facebook Galsen221 se distingue de par son originalité, sa simplicité ainsi que sa rapidité. », selon le promoteur du média qui n’en est pas à son premier business.

 Titulaire d’un diplôme en études supérieures en finance, l’homme de défi, c’est ainsi qu’il se définit, revendique 10 ans d’expérience dans le domaine de l’information de la communication et des nouveaux médias de manière générale. En 2019, il a lancé le groupe de presse 221 Médias composé de dix sites internet. Une année plus tard, il fonde le LËK Group, une société d’impression numérique avec trois co-actionnaires. Si quelqu’il est capable d’une telle prouesse à seulement 29 ans, autant placer beaucoup d’espoir en lui.

avec Ola.sn

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet