mardi, juillet 5, 2022

41,5% des Fintech en Afrique Francophone sont dans le paiement et le transfert d’argent

0 commentaire

41,5% des Fintech en Afrique Francophone sont dans le paiement et du transfert. C’est ce qui resort de l’étude menée par Africa Fintech Forum (‘’AFF’’), Deloitte Afrique Francophone (‘’Deloitte’’) et MicroSave Consulting (‘’MSC’’)

L’ étude évoquant les métiers et stades de développement des Fintech a couvert plus de 20 pays d’Afrique francophone, a touché près de 255 Fintechs et plus de 185 acteurs de la communauté de l’innovation africaine. Il en ressort que la plupart des Fintech exercent dans le domaine des paiements et du transfert d’argent.

Selon le document «c’est plus de 41,5% des fintech qui sont dans ce domaine. Ensuite viennent les métiers de la banque, les services CBS, les services de financement et l’assurance.»

Fintech en Afrique Francophone

«Les chiffres d’affaires des 19 startups ayant communiqué sur leur productivité évoluent entre 5,5 millions et 30 milliards FCFA caractérisant ainsi, une forte dispersion» renseigne le document parvenu à socialnetlink.

Pour rappel, l’objectif de cette étude est de mieux connaître le secteur, la maturité de ses écosystèmes, ses défis, recenser ses acteurs.

Elle s’est focalisée sur quatre types de startups avec une démarcation claire entre les fintech (80 % – secteur bancaire), les « assurtech (8 % – assurances), les « regtech » (réglementation) et les autres.

Fintech en Afrique Francophone

Menée au cours du 1er semestre de l’année 2021, cette étude s’est attachée à identifier les startups opérant dans les services financiers numériques pour en établir le profil. Elle propose en outre une analyse structurelle des écosystèmes financiers africains, avec un focus sur la maturité de ces écosystèmes et les freins à leur développement.