lundi, juillet 4, 2022

Facebook supprime des comptes Russes qui faisaient du trafic d'influences sur l'Afrique

0 commentaire

Facebook annonce dans un rapport sur les comportements inauthentiques coordonnés de janvier 2022, avoir supprimé 3 comptes qui opéraient du trafic d’influences à Saint-Pétersbourg en Russie ciblant plusieurs pays d’Afrique dont le Nigeria, le Cameroun, la Gambie, le Zimbabwe, et le Congo.

Dans un rapport publié aujourd’hui, le réseau Social informe avoir détecté et investigué cette opération dès sa mise en place.

« Nous avons ensuite partagé les informations dont on disposait avec les forces de l’ordre, les décideurs politiques, et nos pairs d’industrie. Ces usurpateurs malveillants mènent des opérations basées sur un vaste réseau de faux comptes, induisant de vrais utilisateurs en erreur à travers des publications, commentaires, et création de pages. » informe Facebook.

En effet, rappelle le réseau social « Ces campagnes fallacieuses ciblent souvent des personnalités de haut niveau telles que des influenceurs ou journalistes. Cependant, nous avons observé cette manipulation dans un certain nombre de campagnes associées à l’agence de propagande russe sur internet (IRA) à travers des tentatives d’usages de réseaux limités et leurs sites web. Nous continuons de traquer ces réseaux dès leur mise en place, y compris le réseau russe identifié, avant qu’ils ne réussissent à atteindre un public plus large.»

Facebook soutient que désormais un rapport sur les comportements inauthentiques coordonnés sera publié chaque trimestre  pour renforcer sa lutte contre les comportements inauthentiques coordonnés qu’il détecte et supprime systématiquement de ses plateformes.`

« À partir du prochain trimestre (Q2 2022), nous piloterons la diffusion de rapports trimestriels sur les différentes menaces afin de fournir une perspective plus étendue et complète des risques que nous rencontrons concernant la violation des réglementations» ajoute la note.