mercredi, août 17, 2022

Jiwall, la startup sénégalaise qui dématérialise vos biens immobiliers

0 commentaire

L’immobilier est l’un des secteurs les plus en vus au Sénégal . Presque chaque jour, des milliers de Sénégalais sont à la recherche d’un immeuble, maison pour habiter ou pour une location destinée à diverses activités.

Le dynamisme du secteur a poussé de jeunes sénégalais à mettre en place une startup pour dématérialiser toute la procédure d’acquisition de biens immobiliers.  En effet, Jiwall  devenu un pionnier dans la dématérialisation de ce secteur met à la  disposition des clients  plusieurs options et outils pour réaliser un projet de co-construction.

Selon  Makhtar Diop, co-fondateur de la startup «l’immobilier est l’un des secteurs qui a le moins bénéficié du digital. Si Jiwall est dans la proptech, c’est pour apporter une touche d’innovation grâce à la technologie et permettre aux clients d’accéder à l’habitat avec plus de facilité.En résumé ce qui nous rend différents des acteurs sur le marché, c’est notre approche technologique. C’est en ce sens que notre mission est de rendre accessible l’immobilier aux Sénégalais et aux Africains

Au Sénégal, 80 % des maisons individuelles sont construites en auto-construction. «Donc, les gens ont l’habitude d’avoir leur bien immobilier à un prix coûtant. C’est en ce sens que notre innovation se passe à deux niveaux: premièrement, on permet à des gens qui ne se connaissent pas de pouvoir se mettre ensemble et de réaliser un projet de co-construction.» rappelle Makhtar Diop dans un entretien avec nos confrères de Afrique It News.

D’après le patron de Jiwall, « l’ innovation est dans le fait qu’on puisse permettre à un jeune ou n’importe qui d’autre de pouvoir accéder à un appartement au prix coûtant à travers la co-construction et grâce à l’innovation technologique qui peut mettre en relation des gens qui ne se connaissent pas mais qui ont les mêmes objectifs

La méthode utilisée par la startup  est de pouvoir  sensibiliser les Sénégalais sur l’importance de la  co-construction.   « Des individus qui ne se connaissent pas peuvent se réunir dans une société de projet avec une structuration juridique innovante et attrayante du point de vue fiscale qui va leur permettre de réaliser un projet qui est mené par Jiwall. Ces deniers n’auront pas à vivre les tracas de la construction traditionnelle. Et le retour qu’on a de nos clients est juste réconfortant.»

Pour s’imposer dans ce secteur, « Jiwall persiste dans une  logique de dématérialisation de l’investissement pour faire comme les autres pays d’où le terme de la pierre papier. À notre niveau on essaie de trouver des options viables et sécurisées pour les gens qui sont dans la diaspora ou des nationaux qui veulent investir dans l’immobilier même si ce n’est pas dans l’acquisition dans un premier temps, mais on peut les aider à fructifier leurs actifs qui autrement seraient assis dans des comptes bancaires» précise Makhtar Diop qui ajoute que d’ici cinq ans, sa startup va  donner une option à beaucoup de gens qui ne savent pas comment acquérir un bien immobilier.

Pour lui, «ce qu’on veut c’est démocratiser le bien immobilier afin que tout le monde bénéficie de ce qui se fait de mieux en terme d’immobilier à Dakar. Ce qu’on veut aussi c’est qu’ils puissent investir et fructifier leurs avoirs afin d’attirer les capitaux des Sénégalais de la diaspora vers le Sénégal et la sous-région pour des projets qui sont productifs. L’immobilier peut-être un projet productif en ce sens où la majorité des projets de productions sont basés sur l’immobilier que ça soit les hôtels, les centres commerciaux, les marchés, les hôpitaux, les universités entre autres. Ce qu’il faut maintenant c’est comment ce business peut être investissable grâce à l’immobilier dématérialisé. Et voir aussi comment nous pouvons rendre ces opportunités de business investissables grâce à un outil comme Jiwall qui peut dématérialiser l’immobilier qui fait partie intégrante de ce type d’investissement.»