jeudi, septembre 29, 2022

Livraison Express: Tiak Tiak obtient enfin sa licence d’exploitation de courrier

0 commentaire

Le service de livraison express Tiak Tiak vient d’obtenir “une licence d’exploitation de courrier” à travers un communiqué du ministère de l’Economie numérique et des Télécommunications. Il est indiqué dans la note que cette attribution permet à la société de livraison de mener ses activités sur “l’étendue du territoire sénégalais dans les conditions fixées par le cahier de charges…”

Ce nouvel arrêté est le fruit d’un long combat. Aux dires de Cheikh Ahmed Tidiane Samb, contacté par Social Net Link, le Directeur général de ladite société, court derrière cette licence depuis 2014. En effet, le secteur de la livraison est l’un des plus désorganisé avec la prolifération des services, sans respect des normes et des conditions fixées par la loi. Aujourd’hui, toute personne peut se lever et créer sa société ou ses services sans contrôle ni protection. D’ailleurs, il y a quelques jours le chef de l’Etat avait reçu les startups et entreprises évoluant dans ce secteur pour les aider dans le processus de réglementation avec comme promesse, la suspension des frais de mutation des deux roues.

C’est une occasion pour le patron de Tiak Tiak d’indiquer que les “autorités sénégalaises doivent avoir une oreille attentive pour soutenir les jeunes entrepreneurs du pays”. Toutefois, il reconnaît que certaines personnes dans l’administration sénégalaise ou des entités comme SocialNetLink ont soutenu considérablement ce combat.

La nouveauté de cette licence reste une meilleure fluidité du travail.

Pour rappel, par faute de manque de licence, la société Tiak Tiak avait perdu plus de 3 millions d’euros. Ce qui n’était pas négligeable dans la marché de son business : “En fait, la licence d’exploitation de courriers et de colis avec adresse ampute 35% de mon chiffre d’affaires actuel et s’avère être la niche la plus rentable du secteur. Donc, sans licence, les investisseurs ne pourront pas se déployer sur tout le territoire national. “, avait expliqué le fondateur de Tiak- Tiak à la rédaction de SocialNetLink.