mercredi, juillet 17, 2024

Premier satellite sénégalais – Des ingénieurs locaux aux commandes de GaindéSat

0 commentaire

Les ingénieurs sénégalais à l’origine de la conception du premier satellite du pays, GaindéSat, seront aux commandes de cette prouesse technologique depuis le Centre de contrôle et de réception des données spatiales de Diamniadio. Ismael Sall, l’un des ingénieurs clés du projet, a révélé lors d’une entrevue avec l’APS que l’équipe a été minutieusement formée pour ce projet ambitieux.

Il  a souligné que tous les membres de l’équipe du Projet Sénégal Satellite (SENSAT) du ministère de l’Enseignement Supérieur de la Recherche et de l’Innovation ont d’abord reçu une formation technique au Sénégal avant de se spécialiser dans le domaine spatial au Centre spatial universitaire de Montpellier, en France. Leur mission actuelle consiste à finaliser les préparatifs en vue du lancement prévu en début 2024.

En charge du segment sol du projet spatial, le centre de données de Diamniadio a été récemment inauguré en présence du ministre de tutelle, Pr Moussa Baldé. Les ingénieurs sur place ont installé les équipements nécessaires, y compris des salles de contrôle équipées, une antenne positionnée pour communiquer directement avec le satellite, et un système de stockage de données.

Ismaël Sall, en tant que responsable technique et manager de l’équipe du centre de données, a souligné l’objectif à long terme du centre, qui est de développer l’autonomie du Sénégal dans le domaine spatial, y compris la capacité de produire ses propres satellites et de dispenser des formations spécialisées dans ce domaine.

Avec des préparatifs opérationnels déjà finalisés, le centre est prêt à recevoir et à transmettre les données du satellite. Grâce à une communication bidirectionnelle, les ingénieurs sont équipés pour gérer efficacement le flux d’informations entre le satellite et le centre de données, assurant ainsi une exploitation fluide et efficace dès le lancement du satellite.

Cette étape cruciale dans l’histoire spatiale du Sénégal témoigne de l’engagement et des compétences croissantes du pays dans le secteur technologique, ouvrant la voie à de nouvelles opportunités de développement et de collaboration à l’échelle internationale.