Actu Web

4G : Le RESTIC milite pour le rapprochement entre l’Artp et les opérateurs

RESTIC-SENEGAL

Le Rassemblement des entreprises du secteur des technologies de l’information et de la communication (Restic) souhaite une « relance urgente » de l’appel d’offre sur la 4G en vue de permettre aux opérateurs présents sur le marché de soumissionner dans des termes et conditions « raisonnables ». Dans un communiqué, le Restic en appelle à toutes les parties prenantes et surtout au ministère des Télécommunications pour qu’il invite à rapprocher l’Artp et les trois opérateurs en vue de débloquer le dossier des fréquences de la quatrième génération (4G). Dernièrement, l’Artp a regretté le fait qu’aucun des trois opérateurs téléphoniques présents sur le marché sénégalais n’a soumissionné en vue de l’obtention de la licence 4G. Une situation qui a créé un malaise entre les trois opérateurs et l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes.

Seulement, le Restic reste convaincu que l’Artp est « dans son rôle » et le dynamisme de son directeur et de ses cadres est à saluer. Il note, toutefois, que la structuration du secteur des communications électronique donne aux opérateurs « un rôle pivot et charnière ». Surtout dans un contexte où, selon le Restic, les mutations sur les marchés cibles et les investissements lourds pour l’efficacité technique poussent les opérateurs à optimiser et à rationaliser.

Les avantages de la 4G demeurent importantes avec la banalisation et la disponibilité des terminaux intelligents (Smartphones) des largeurs de bande passante aux vitesses de téléchargement ; les images haute définition, le télé-enseignement et la télémédecine, la dématérialisation tout azimuts des procédures, la digitalisation des appels. Pour le Restic, « aucun aspect de notre civilisation n’est en marge des ruptures extraordinaires de la 4G ».

M. Ndong

Source : Le Soleil, 25 janvier 2016

Comments

comments

1 Comment

Les plus populaires

To Top